À la uneActualitéFrance

Violences policières : un ami de Théo s’est fait agresser par le même policier

Une semaine avant le viol dont a été victime Théo à Aulnay-sous-Bois, Mohamed s’est vu prescrire cinq jour d’ITT après un contrôle avec le même policier.

Un cas pas si isolé que ça

Il semblerait que Théo ne soit pas un cas exceptionnel de bavures policières à Aulnay-sous-Bois. Le 2 février, Théo a été agressé par quatre policiers dont un qui l’aurait violé avec une matraque. Depuis, les manifestations contre les violences policières ne s’arrêtent plus à Aulnay mais aussi partout en France. Seulement, l’Obs rapporte que Théo n’est pas un cas isolé. Un autre passage à tabac par les forces de l’ordre a eu lieu la semaine précédant le viol de Théo. Mohamed K., 22 ans et habitant d’Aulnay-sous-Bois est aussi un ami de Théo. Ce jeune livreur a rencontré les mêmes policiers le 26 janvier.

Un témoignage choquant et déjà vu

Rentré du travail, Mohamed était en route pour la boulangerie. “Et je vois, sur mon chemin, deux policiers”, raconte-t-il à l’Obs. “Ils me disent ‘viens là, toi aussi, on va te fouiller'”. Le jeune homme affirme avoir été conduit dans le hall d’un immeuble, où un troisième policier a rejoint ses collègues. “C’est le même que celui qui a pénétré Théo avec sa matraque, tout le monde l’appelle ‘Barbe Rousse'”, raconte-t-il. Ils me frappent, coups de pied, coups de poing au visage, dans le ventre, dans le dos, je saigne parce qu’ils m’ouvrent le crâne, je leur dis que je suis essoufflé, ils me traitent de ‘sale noir’, de ‘salope’, ils me crachent dessus. Barbe Rousse’ me cogne avec sa matraque. Un des policiers me braque à bout portant avec son Taser, et me dit ‘laisse-toi faire ou je te tase”. Un témoignage choquant d’une scène qui a duré entre 30 et 40 minutes selon Mohamed.

Preuves en image

Après avoir passé 24 heures en garde à vue pour « outrage et rébellion », il a été conduit au service médico-judiciaire d’un hôpital de Bondy, près d’Aulnay-sous-Bois. Victime de divers hématomes et plaies, le jeune homme ne portera pas plainte de peur de perdre son emploi. Des photos du visage tuméfié de Mohamed, une vidéo ainsi que le certificat médical de ce dernier sont postées sur le site de l’Obs.

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

À la uneActualitéArt / ExpoCultureMusiqueReportages

On a testé pour vous … la 8e édition de l’Urban Week, le festival qui célèbre la street culture

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux