ActualitéNon classé

Virgile Officiel : La Friendzone, concrétisation d’un rêve d’enfant

Attiré par l’audiovisuel depuis son plus jeune âge, l’animateur Virgile Officiel en a fait son métier. Déterminé, il s’est donné tous les moyens pour prendre le contrôle de La Friendzone : la radio fun qui offre deux heures de libre antenne, tous les jeudis de 22h à 00h. Sympathique, il nous a accordé une interview afin de nous éclairer sur son parcours et ses projets.

Tu as cumulé plusieurs émissions à ton actif, comment expliques-tu cette passion pour l’animation ?

C’est un rêve de gosse. J’idéalise ce métier depuis tout petit. La radio, la télévision, l’antenne … ça m’a toujours fasciné. Avant, je voulais devenir journaliste, puis, ce désir s’est transformé en projet audiovisuel. 

Parle-nous de ton parcours 

J’ai fais des études de langues pendant deux ans. Rien à voir avec ce domaine ! Ça ne m’a pas vraiment plu, alors je me suis redirigé vers mon rêve initial. J’ai commencé par étudier à Radio Campus à Tour, puis je suis monté sur Paris pour entamer une formation audiovisuelle.

Une petite anecdote sur tes études ?

J’ai travaillé pendant un bon bout de temps au MacDo pour payer ma formation. Je suis du genre débrouillard.

Comment définis-tu ton émission de radio ?

La FriendZone, c’est d’abord deux heures de libre antenne avec une équipe cool et fun. On parle librement avec nos auditeurs. Ensemble, on partage nos pires anecdotes, on joue, on chante, on rigole, on fait des sketch, des quizz ou des canulars.

On ressent une bonne ambiance dans ton équipe, comment celle-ci s’est-elle créée ?

C’est vrai qu’on est une vraie bande de potes. J’ai rencontré Clem, Djinda et Manu pendant mes études. Quand ce projet de radio m’a été proposé, j’ai décidé de travailler avec eux, en les formant en moins de deux semaines. 

Est-ce la raison pour laquelle l’émission se nomme La Friendzone ?

Totalement ! Dans l’équipe, tout nous sépare : nos religions, nos cultures, nos expériences. Mais cette diversité nous rassemble tellement. Notre amitié est sincère. D’où le nom de l’émission.

En plus, notre équipe, composée de 10 personnes, s’accroit petit à petit. Dernièrement, on a accueilli nos nouveaux chroniqueurs : Françoise, la voyante, et l’influenceur Vincent le vrai. Depuis qu’il est parmi nous, son nombre d’abonnés a bien augmenté. Il est passé de 50K à presque 90K followers. Et franchement, ça fait plaisir !

Comment choisis-tu tes invités ?

Simplement au feeling ! On reçoit tout type de profil : des chanteurs, des cuisiniers, des comédiens, des humoristes, des chroniqueurs. En général, on rencontre nos invités grâce à nos contacts, pendant des soirées, ou en faisant pas mal de veille sur les réseaux sociaux.

Le VL Summer Tour 2019, quézako ?

C’est une grande tournée des plages de France, tout en musique et en soleil. J’ai pris énormément de plaisir à l’animer. Vraiment génial pour une première expérience !  Même si le rythme était assez compliqué, l’ambiance restait incroyable et dingue. 

Une prochaine tournée en vue ?

C’est fort possible oui, mais ce projet reste encore en discussion.

Quel conseil donnerais-tu à ceux qui souhaitent faire de la radio ?

Bon courage ! C’est vraiment dur, il faut se connaitre soi même et savoir aller au culot. On a beau dire tout ce que l’on veut à propos du piston, ici, ça ne fonctionne pas vraiment.

A voir également : La Friendzone reçoit ANAS et Ashley Fortes #8

Related posts
À la uneActualitéCultureFranceMusique

La chanteuse Anne Sylvestre est décédée

À la uneCôte d’AzurFranceInsoliteNon classéSociété

La ville de Nice embauche un SDF qui avait aidé des sinistrés de la tempête Alex

À la uneNon classéSéries Tv

Les séries à voir en décembre sur Netflix

À la uneActualitéLittérature

Hervé Le Tellier remporte le prix Goncourt 2020 avec L’Anomalie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux