À la uneActualitéFranceSociété

Vos données personnelles sur Tinder ou Meetic peuvent être achetées en toute légalité !

Basé à Berlin, Tactical Tech a démasqué un vaste réseau de reventes de données personnelles de plusieurs sites de rencontres. Selon cette ONG, environ 700 entreprises ont acheté des données grâce au site US Date.  

 

Tactical Technology Collective est une ONG qui forme les défenseurs des droits de l’Homme aux nouvelles technologies dans le domaine de l’information et de la communication. En achetant en toute légalité les données d’un million d’utilisateurs pour à peine 130 euros, le collectif alerte sur cette pratique qui est pourtant légale.

Acheter des données perso’ comme on achète un jean sur internet 

N’importe qui peut se rendre sur le site US Date et retrouver les noms, l’adresse mail, l’âge, la profession ou les préférences sexuelles d’un utilisateur grâce à sa carte bancaire.

L’acheteur peut sélectionner le genre, l’âge, le pays ou l’ethnie pour affiner ses recherches :

Tout ceci est un business légal. Les données font partie des informations dites « publiques ». Les utilisateurs des sites de rencontres comme Meetic ou Tinder ont donné leur accord en acceptant les conditions d’utilisation (ce truc que personne ne lit jamais).

« En créant un compte, vous accordez à Tinder une licence mondiale, transférable, pouvant donner lieu à des sous-licences et libre de redevance, et le droit d’héberger, de stocker, d’utiliser, de copier, d’afficher, de reproduire, d’adapter, de modifier, de publier et de distribuer toutes les informations auxquelles vous nous autorisez à accéder depuis Facebook, ainsi que les informations que vous publiez, chargez, affichez ou rendez disponibles sur le Service ou que vous transmettez à d’autres utilisateurs »

Les utilisateurs ne peuvent donc pas porter plainte contre Tinder puisqu’ils ont accepté les conditions générales d’utilisation…

 

Lire aussi : 5 minutes pour comprendre l’affaire Carlos Ghosn 

 

“Exploiter ce genre de données très intimes peut causer des dégâts catastrophiques”

L’ONG Tactical Tech s’inquiète de ce phénomène :

“l’utilisateur pourrait se voir imposer des restrictions sur son assurance maladie, ses demandes de crédits, son accès à l’éducation et bien plus encore. Exploiter ce genre de données très intimes peut causer des dégâts catastrophiques sur la vie des personnes concernées. Surtout si leurs profils est rendu public”

Sans parler du fait que certaines données comme les préférences sexuelles d’un utilisateur peuvent le mettre en danger dans certains pays interdisant l’homosexualité …

 

Lire aussi : Black Friday, où se cachent les meilleurs plans ?

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux