city-breakDestinations lointainesNon classéVoyages

Voyages : que faire en cas de vol retardé ou annulé ?

Si vous avez déjà pris l’avion plusieurs fois, il y a beaucoup de chances pour qu’un de vos vols ait été retardé, voire même parfois annulé. Oui, c’est énervant, mais les compagnies aériennes proposent des solutions de remboursement ou de compensation. On vous explique donc que faire en cas vol manqué ou retardé.

 

On connaît tous la frustration de voir les mots « retardé – delayed » à côté du nom de notre vol.

Malgré les efforts des compagnies, de pus en plus de vols sont touchés et on ne peut rien faire qu’attendre. Ces retards et annulation de vols touchent surtout les vols « low cost » de compagnies telles que Easy Jet ou Transavia, mais peuvent aussi concerner les gros vols dans certains cas.

 

Que faire si mon vol est retardé ?

Sur le moment, vous n’avez pas le choix, vous devez attendre. Pendant ces heures, les compagnies doivent cependant offrir un service à la clientèle qui doit inclure des rafraîchissements et de la nourriture. Elles distribuent donc souvent un bon d’achat à utiliser dans le terminal pour se restaurer en attendant que le vol puisse enfin décoller.

Ensuite, vous pouvez demander des dédommagements à la compagnie aérienne. Le règlement 261 de 2004 édicté par l’Union européenne dispose que les passagers aériens doivent être financièrement indemnisés si leur vol est annulé ou surbooké.

De plus, la Cour de l’Union européenne de justice a jugé en 2013 que les passagers dont le vol arrive avec trois heures de retard ou plus ont également droit à une indemnisation, sauf si le retard est dû à des circonstances extraordinaires indépendantes de la volonté de la compagnie, comme des grèves ou des intempéries.

Cette indemnisation va de 250 à 600€ par passager. Ca vaut donc le coup de les réclamer.

Pour savoir jusqu’à quel montant vous pouvez être compensé, vous pouvez consulter le site de votre compagnie aérienne ou bien des sites comme Airhelp qui calcule à quelle compensation vous pouvez être éligible. Les compagnies aériennes n’en accordent qu’à partir d’un certain nombre d’heures de retard, il faut donc vérifier les conditions.

Tableau récapitulatif de Airhelp

Easy Jet par exemple exige que le retard soit supérieur à 3h. Si c’est le cas, « Lorsque le retard est de (leur) fait, (ils) vous verserons également une indemnisation EC261 pour couvrir les dépenses supplémentaires, y compris vos frais de stationnement ou le voyage en cours ».

Attention : si le retard est dû à du mauvais temps, une grève du contrôle aérien, ou un problème d’aéroport par exemple, donc tout les évènements irrésistibles, imprévisibles et extérieurs à la compagnie, l’indemnisation ne sera pas versée.

Si le vol est retardé jusqu’au lendemain, les compagnies doivent vous trouver un hôtel, assurer votre transfert et payer pour vos repas.

 

Et si mon vol est annulé ?

Si le vol est annulé, vous pouvez là aussi avoir droit à un dédommagement. Là encore elle dépend de la distance de vol et de la durée du retard entre le vol original et celui que vous prendrez finalement.

Si la compagnie vous a prévenu de l’annulation du vol au moins 14 jours avant la date prévue et qu’elle a remplacé votre vol, vous n’avez alors pas alors droit à une indemnisation. Par contre, si le vol sur lequel elle vous a replacé n’a pas le même trajet et que cela vous a rajouté une escale alors que vous ne deviez pas en avoir au départ, vous pourrez être remboursé d’une petite partie du billet.

Si l’annulation est due à des circonstances exceptionnelles, la compagnie doit soit rembourser votre billet (en totalité ou en partie), vous offrir une alternative de transport la plus rapide vers votre destination, ou reserver un nouveau vol pour vous à une date ultérieure que vous choisissez selon les places disponibles.

Easy Jet propose « en cas d’annulation de votre avion, nous vous transférerons sur le prochain vol ou, si vous préférez, nous vous rembourserons intégralement. ». Transavia eux proposent une indemnisation en fonction du temps de vol.

 

Pour être remboursé il faut donc remplir le formulaire de la compagnie que l’on trouve en général sur leur site internet et inclure le numéro de vol et les références.

Le site du service public recense également toutes ces informations. Ne vous faites donc plus avoir, et faites vous rembourser si votre vol a été retardé ou annulé, ce que bien sûr, on ne vous souhaite pas.

Related posts
ActualitéVoyages

5 pays à découvrir absolument cet été

Voyages

Voyager seul : Les bonnes pratiques pour y arriver

Voyages

5 lieux à découvrir en visitant Bordeaux

Non classé

Obligations des compagnies aériennes : ce qu'elles doivent fournir lorsque votre vol est retardé ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux