À la uneActualitéFootSport

Week-end foot : L’OM champion d’automne, le Real sur le toit du monde

Ce week-end d’avant trêve hivernale aura été riche en émotions. Pour le PSG, l’année 2014 se termine bien mal, au contraire de l’OM et l’OL. Enfin, à l’étranger, le Real est sacré champion du monde des clubs, Antoine Griezmann frappe un grand coup avec l’Atletico Madrid et la Roma rate le coche en Serie A, tout comme Manchester United en Premier League.

 

France : Marseille champion d’automne, Paris dans le brouillard

m b

Michy Batshuayi a inscrit le but du titre de champion d’automne pour l’OM

L’Olympique de Marseille a remporté dimanche le titre honorifique de champion d’automne après sa victoire à domicile face à Lille (2-1) lors de la 19e journée de Ligue 1. Dominateurs en première période, les hommes de Marcelo Bielsa ont ouvert le score à la demi-heure de jeu, bien aidés par le but contre son camp de Nolan Roux. Le LOSC a égalisé au retour des vestiaires par l’intermédiaire d’Idrissa Gueye (61e). Mais le Belge Michy Batshuayi, pour sa première titularisation en championnat, a donné la victoire aux siens (69e) et permet à l’OM de terminer cette phase aller en tête. Pour le plus grand bonheur des 62408 spectateurs du Stade Vélodrome (record d’affluence de l’enceinte), qui vont pouvoir passer les fêtes au chaud. Ce qui n’est pas le cas des supporters parisiens. Le PSG a décidément du mal à terminer l’année. Après ses défaites face au Barça et à Guingamp et sa qualification poussive à Ajaccio en coupe de la ligue, le club de la capitale s’est montré incapable de battre Montpellier au Parc des Princes (0-0). Un Paris sans génie qui retombe même à la troisième place, puisque Lyon a été intraitable à Bordeaux (victoire 5-0). L’OL, emmené par l’inévitable Alexandre Lacazette (auteur de ses 16e et 17e réalisations de la saison), a infligé aux Girondins leur plus lourde défaite à domicile depuis 1974 et se positionne donc comme le nouveau dauphin de l’OM. Au plus mal en août (piteuse élimination en Ligue Europa et 17e place en championnat après quatre journées), l’équipe rhodanienne a effectué une spectaculaire remontée en s’appuyant sur un jeu alléchant et sur le talent de ses jeunes pousses (Fekir, Njie, Ferri, Tolisso), combiné à l’efficacité de Lacazette et aux performances de ses autres cadres formés au club (Gonalons, Umtiti). A noter également que Saint-Etienne (victoire 3-0 contre Evian) et Monaco (1-0 à Metz) poursuivent leur bonne série actuelle.

Dans le bas du classement, Lens réalise la bonne opération dans la lutte pour le maintien en s’imposant (2-0) face à Nice, tandis que Bastia et Caen se quittent sur un match nul (1-1) qui n’arrange personne.

Angleterre : Manchester United piétine, Liverpool et Arsenal pas plus avancés

JORES-OKORE-RADAMEL-FALCAO-ASTON-VILLA-MANCHESTER-UNITED-ALFB-300x194

Falcao a marqué, mais Man U a été tenu en échec

Le choc de cette 17e journée de Premier League opposait Liverpool à Arsenal. La rencontre s’est soldée par un résultat nul de 2-2. Dans leur antre d’Anfield, les Reds ont ouvert le score par Coutinho juste, mais Arsenal est revenu grâce à ses Français, Mathieu Debuchy et Olivier Giroud. Porté par son public, Liverpool a égalisé dans les dernières minutes, Skrtel reprenant de la tête un corner de Lallana. Un match spectaculaire mais dont le résultat qui n’arrange aucune des deux équipes puisque Liverpool reste englué à la 10e place avec 22 points, tandis qu’Arsenal est 6e avec 27 points, à quatre unités du Big Four.

De son côté, Manchester United s’est montré décevant. Alors qu’ils restaient sur 6 victoires consécutives, les Red Devils ont été tenu en échec sur la pelouse d’Aston Villa (1-1). Du coup, la bonne opération du Week-end est à mettre à l’actif de Manchester City. Les Citizens ont largement disposé de Crystal Palace (3-0) et reviennent provisoirement à égalité de points avec Chelsea, qui joue à Stoke ce lundi.

Italie : La Juve assure, la Roma perd du terrain

33e5d1deddb1cc31680f6a706700cedc_mediagallery-page

Gervinho et les Romains n’ont pas réussi à tromper la défense milanaise

Configuration particulière en Serie A, où certaines équipes ont joué dès jeudi. C’est le cas de la Juventus Turin, qui s’est imposée sans encombre à Cagliari (3-1) et a conforté sa place en tête du classement. Du coup l’AS Roma, qui jouait samedi, devait absolument gagner pour recoller aux Turinois. Mais l’équipe de Rudi Garcia a été tenue en échec par le Milan AC (0-0) et compte trois points de retard sur la Vieille Dame.

mainz-vs-bayern-munchen

Arjen Robben a inscrit le 2e but du Bayern à Mayence

Allemagne : Le Bayern invaincu, Dortmund toujours plus bas 

Impressionnant Bayern Munich ! Après leur victoire à Mayence (2-1), les Bavarois ont terminé la phase aller de Bundesliga invaincus (14 victoires et 3 nuls en 17 matchs) et survolent déjà le championnat puisqu’ils comptent onze points d’avance sur leur dauphin, Wolfsburg. En revanche, le Borussia Dortmund est avant-dernier suite à sa défaite (la dixième de la saison) sur la pelouse du Werder Brême (2-1).

Espagne : Le Barça impressionne encore, Griezmann porte l’Atlético  

8cc65

Antoine Griezmann a été le grand artisan du succès de l’Atlético

Alors que le Real Madrid était au Maroc pour y disputer la Coupe du Monde des clubs, le FC Barcelone en a profité pour revenir à un point des Merengue. Le club catalan a étrillé une faible équipe de Cordoue (5-0) grâce à des buts de Pedro, Piqué, Luis Suarez (son premier en Liga) et à un doublé de Messi, auteur de ses 14e et 15e buts de la saison en championnat. De son côté, l’Atlético Madrid s’est imposé à Bilbao (4-1). Menés à la pause, les hommes de Diego Simeone ont pu compter sur un Antoine Griezmann exceptionnel et auteur d’un triplé. Le Français, pas toujours titulaire cette saison, a peut-être définitivement convaincu son entraîneur de lui accorder davantage de temps de jeu. Au classement, les Colchoneros restent troisièmes, à trois points du Barça.

Coupe du monde des clubs : Un Real royal sur les terres marocaines

Real champion du monde clubs

Le Real Madrid, champion du Monde des clubs 2014

Le meilleur club du monde. En remportant samedi le Mondial des clubs, le Real Madrid a un peu plus affirmé sa suprématie sur la planète football. Au Maroc, pays hôte de la compétition, et qui compte de nombreux fans du club, les Madrilènes ont d’abord été Galactiques en demies face aux Mexicains de Cruz Azul (large victoire 4-0) puis plus poussifs samedi en finale contre les Argentins de San Lorenzo : en manque de solution pendant la première demi-heure, les Merengue ont fini par trouver l’ouverture sur coup de pied arrêté par Sergio Ramos (37e minute) avant que Gareth Bale n’assure définitivement le succès de son équipe en deuxième mi-temps. Grâce à cette 22e victoire de rang toutes compétitions confondues, le Real inscrit son nom au palmarès de la Coupe du Monde des Clubs pour la première fois de son histoire. Un joli cadeau de Noël pour la Maison Blanche. Moins pour sa star, Cristiano Ronaldo, muet pendant tout le tournoi et qui a snobé Michel Platini lors de la remise du trophée.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Le problème à trois corps : la série la plus ambitieuse de Netflix ?

À la uneCinéma

Halloween Ends : Michael Myers et Laurie Strode de retour dans une ultime bande-annonce

À la uneMédias

Star Academy : c'est pour quand le retour de l'émission ?

ActualitéPop & Geek

5 choses à savoir sur le jeu The Last Of Us

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux