À la uneSéries Tv

When they see us : la série Netflix inspirée d’une histoire vraie.

Après le succès de Selma en 2014, Ava Duvernay décide aujourd’hui de réaliser When They See Us , en Français « Dans leur regard  », pour Netflix. Une série de 4 épisodes qui retrace le fait divers bouleversant qui a fait réagir les États-Unis dans les années 90.

Vendredi 19 avril 1989

Antron Mcgrey, Kevin richardson, Yussuf Salaam,Korey Wise et Raymond Santana

C’est quoi When they see us ? 5 adolescents noirs et un hispanique (Antron Mcgrey, Kevin Richardson, Yussef Salaam,Korey Wise et Raymond Santana) sont reconnus coupables du viol d’une joggeuse de Central Park  en 1989. Ces derniers s’y trouvaient par hasard un vendredi soir. L’enquête est bâclée. Aucune preuve ne les incrimine mais, sans suspect évident, la police décide de malmener ces jeunes et de leur faire avouer. 

Les épisodes retracent leur vies jusqu’à leur sortie, entre 6 et 13 ans avant que ceux-ci ne soient innocentés. Une énorme erreur judiciaire qui ne sera reconnue qu’en 2002 quand le véritable coupable se dénoncera. 

Le coupable est un homme blanc. Les 5 adolescents ont reçu 41 millions de dollars de dédommagement.

Pendant « l’enquête » les policiers ont ratissé le quartier de Harlem à la recherche de jeunes se trouvant dans le parc ce soir là. Après les avoir ramenés au poste et interrogés sans le consentement de leurs parents, les jeunes ont subi de nombreuses menaces pour les inciter à décrire une scène dont ils n’ont jamais été les témoins. 

Une mise en perspective

Cette injustice a une grosse dimension raciale, les propos injurieux d’un certain Donald Trump pendant l’affaire n’ont pas cessé. Dans une tribune, il appelait à l’époque à la peine de mort : « Je veux haïr ces agresseurs […] Ils devraient être obligés de souffrir […] peut être la haine est ce dont nous avons besoin ». Dans une Amérique encore clivée entre deux clans, cet exemple de procès ravive les blessures et la série est à sa sortie, la plus regardée aux USA sur la plateforme. 

L’ancienne procureur interprétée par Felicity Hoffmann a accusé Ava Duvernay d’avoir réécris une partie de l’histoire et de la faire passer pour ce qu’elle n’est pas. « Le film de M Duvernay tente de me présenter comme une procureur trop zélée, la police incompétente ou pire, et les cinq suspects comme innocents de toutes les accusations portées contre eux » déclare-t-elle dans le Wall Street Journal, «  Rien de tout cela n’est vrai

Ava Duvernet a répondu sur Twitter : “attendu et typique.. En avant ». 

Les 5 adolescents maintenant adultes ont visionné et approuvé le scénario d’Ava.

Pour Antron M Cray «  La série fait remonter beaucoup de souffrances. Le système a brisé de nombreuses choses en moi qui ne peuvent pas être réparées. »

Kevin Jefferson quant à lui supporte l’idée de faire remonter cette histoire et ainsi ne pas reproduire le même schéma: « Je comprend ce que veux dire Antron, c’est doux-amer, car regarder cela est douloureux. Mais c’est nécessaire. Il faut qu’elle soit vue. Nous devons nous assurer que les choses changent maintenant » 

La série installe une ambiance palpable, des injustices flagrantes qui en plus de nous faire réagir nous font prendre conscience que cette situation peut encore aujourd’hui avoir lieu.

When they see us est une série qui porte un message fort et poignant. A voir absolument!

A lire aussi : American Horror Story revient … c’est quoi une anthologie ?

About author

Journaliste actualité générale
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCulturePop & Geek

Marvel : Le tout premier comics vaut plusieurs millions

À la uneActualitéBrèvesBuzzHigh Tech

Les vitres pas si incassables du Cybertruck de Tesla

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Irving Penn donne vie aux natures mortes avec Still Life

À la uneActualitéBrèvesFoot

Le Parc des Princes s’apprête à changer de nom

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux