À la uneActualitéInternationalsociétéSociété

Willem Einthoven, le père de l’électrocardiogramme

Ce mardi 21 mai 2019, Google rend hommage a Willem Einthoven, grand physiologiste néerlandais du 19 eme siècle et début 20 eme.

Google a souhaité mettre a l’honneur cet homme peu connu et pourtant nous lui devons beaucoup. En effet, en 1924 Willem Einthoven a reçu le prix Nobel pour avoir crée le premier véritable électrocardiogramme.

Retour sur son histoire

il y a 159 ans, le 21 mai 1860, naissait Willem Einthoven sur l’île de Java en actuelle Indonésie.

Willem Einthoven est decede en 1927 aux Pays-Bas.
Willem Einthoven

Ce scientifique, peu connu du grand public, a pourtant mis au point une innovation révolutionnaire, toujours utilise de nos jours. Si avant ses travaux, les scientifiques savaient déjà que le cœur humain produisait des courants électriques, aucun instrument n’existait pour mesurer ce phénomène sans risque. Il eu finalement l’idée de placer des électrodes sur le torse des patients. Ainsi, il mis au point cette technologie permettant encore aujourd’hui de détecter d’éventuelles anomalies cardiaques.

Le prix Nobel pour l’invention d’un électrocardiogramme

En 1901, il met au point sont premier prototype qu’il appelle galvanomètre à cordes. À l’époque, cette machine pesait 270 kilos et nécessitait l’intervention de cinq personnes pour fonctionner. Selon The New Scientist, Willem Einthoven a fait ses premiers essais en cliniques l’année suivante. Ainsi, il a pu déterminer les schémas électriques des cœurs en bonne santé et de ceux présentant des problèmes variés et des dysfonctionnements.

A LIRE AUSSI :

Related posts
ActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

ActualitéMode-hommeRégions

10 prétendants au titre de Mister Bretagne se sont retrouvés à Perros-Guirec

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux