À la uneActualitéInsoliteTendances

Wreckless Eating : un show à la sauce bar(beurk)ue

Le roi est mort, vive le roi. Le groupe Jackass ne fait plus parler de lui, CKY et son leader Bam Margera, le célèbre skateur, n’est plus. C’est l’heure de la relève pour de nouvelles aventures fortes en sensations et en haut-le-cœur. Le monde de la nourriture s’offre à vous, Wreckless Eating en est le nouveau guide.

Concept simple

Wreckless Eating n’est pas une émission culinaire comme nous avons l’habitude d’en voir en France. Il ne s’agit pas non plus d’un concours mais bel un bien d’un banc d’essai de plusieurs variétés de nourriture. Les petits pots pour bébé ? Trop facile. La pâtée pour chat ? Encore trop facile. Ici les tests sont fait sur des produits indigestes par l’homme, voir des aliments totalement périmés comme par exemple des céréales de petit déjeuner Batman passés depuis une bonne vingtaine d’années. Un principe d’émission pas spécialement transcendant mais dont les acteurs principaux Matt Zion et Chris Wreckless s’efforcent de rendre le plus ludique possible.

Idée de départ

Wreckless Eating est né d’une grande frustration professionnelle de la part de Matt Zion. Ancien membre d’une communauté de catcheurs non officielle et illégale, il se retrouve sans rien après la fermeture et la dissolution de son groupe. Au cours de sa carrière il rencontre Chris Wreckless avec qui il se noue d’amitié. La chose qui a attiré Matt chez cet homme c’est son côté capable de tout, il n’a pas froid aux yeux. C’est en regardant Bizarre Food avec Andrew Zimmerman qu’est venu l’idée à Matt. La première personne à le rejoindre dans son projet est Chris. À eux deux, ils forment le noyau dur d’une nouvelle émission de télévision totalement stupide mais qui marche malgré ce que l’on peut en dire. Wreckless Eating voit donc le jour.

Les masochistes

Ce n’est pas rare lorsque l’on mange de la nourriture vraiment très acide ou que l’on boit quelque chose de très amer d’avoir un bon rictus bien visible illuminant le visage nous dévoilant sous le meilleur jour possible. Ici, un instant de honte et vite passé. Mais cela peut aussi provoquer le rejet ou le dégoût se matérialisant par des régurgitations plus ou moins abondantes. Objectif ? Faire rire et informer à la fois sur ce qui est potentiellement consommable. Un verre de jus de crevette ? Difficilement consommable. Un boite de crickets morts depuis plus de 5 ans ? Difficilement consommable. Les Ma-kok ? Consommable. C’est fou le nombre de choses que l’on peut apprendre en une seule émission pourtant pas axée culturelle.

C’est un bon divertissement qui nous est proposé par une bande d’amis américains totalement folle. Pour les plus sensible, sachez que certaines scènes ne sont pas faites pour être vues par tout le monde même si le reste du show est tout de même bon enfant avec de vraies critiques et de vraies notations. Seul plus : aucune limite fixée. Âmes sensibles s’abstenir.

Venez découvrir leurs vidéos en ligne ici.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinéma

Halloween Ends : Michael Myers et Laurie Strode de retour dans une ultime bande-annonce

À la uneMédias

Star Academy : c'est pour quand le retour de l'émission ?

ActualitéPop & Geek

5 choses à savoir sur le jeu The Last Of Us

À la uneInternationalSportSports d'hiver

C'est qui Hilaree Nelson, cette icône de l'alpinisme portée disparue dans l'Himalaya ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux