À la uneÉtudiantFrance

Xavier Niel lance la plus grande école d’agriculture du monde

Après 42, son école pour former des développeurs web partout dans le monde, Xavier Niel, le magnat des telecoms, s’intéresse cette fois aux agriculteurs et lance Hectar, une école d’agriculture gratuite et ouverte à tous.

Après la tech, Xavier Niel mise sur un autre secteur d’avenir – l’agriculture – et annonce le financement de « la plus grande école d’agriculture du monde ». Un projet de plus pour Xavier Niel, cet investisseur hyperactif, qui ne cesse d’investir dans de nouveaux domaines. 

L’école Hectar devrait ouvrir ses portes dès la rentrée prochaine et former plus de 2000 agriculteurs par an. A l’instar de l’école 42, la formation proposée y sera gratuite et ouverte à tous. Elle s’adressera aussi bien aux étudiants qu’aux personnes en reconversion professionnelle souhaitant se former aux métiers agricoles et à la reprise d’exploitation.

Cette école sera dirigée par Audrey Bourolleau, ancienne conseillère agriculture d’Emmanuel Macron et lobbyiste du vin, qui possède la majorité des parts dans la société S4H, créée pour l’occasion.

Un lieu à la hauteur de ses ambitions

Le milliardaire a pour ambition d’en faire le plus grand campus agricole au monde. Pour cela il a choisi un lieu à la hauteur de ses ambitions : le Domaine de la Boissière à Lévis-Saint-Nom, dans les Yvelines. Ce domaine de 600 hectares se situe au cœur de la vallée de Chevreuse, à 50 minutes de Paris.

Avec son château XVIIIe siècle et ses imposants corps de ferme, le domaine de la Boissière a été racheté en 2019 pour la modique somme de 18,4 millions d’euros par la société S4H, détenue à 51% par Audrey Bourolleau et à 49% par NJJ Exclusive, la société personnelle de Xavier Niel.

Le domaine, où près de 300 hectares sont déjà dédiés à l’agriculture biologique, compte des centaines d’hectares de bois, friches et champs de céréales qui serviront aux travaux pratiques des étudiants.

L’établissement est encore en travaux mais à en éplucher les permis de construire, l’institut comptera de « vastes salles de classe, une cantine de 200 places, des cultures certifiées bio et 27 vaches normandes logées à la “Ferme des Godets”, une laiterie à l’abandon depuis les années 80, qui produira lait et fromage » détaille le magazine Capital.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité chez les agriculteurs

Les organisations professionnelles agricoles ne cachent pas leur manque d’enthousiasme face au projet de l’entrepreneur. Via un communiqué, la chambre d’agriculture explique : “La création de cette école d’agriculture fruit d’une collaboration entre Xavier Niel et Audrey Bourolleau constitue un renoncement pour notre agriculture, forte de sa diversité. De nombreuses formations agricoles diplômantes, publiques ou privées sous contrats d’association avec l’Etat, existent déjà dans notre région et dans les Yvelines. Nous y sommes attachés et leur faisons confiance pour préparer les agriculteurs, conseillers et salariés agricoles de demain. Former gratuitement, sans reconnaissance et droit de regard de l’Etat sur les programmes, est-ce dans l’intérêt et au service d’une représentation juste de l’agriculture française ? Laisser un défenseur du RIP élevage, aux postures si dogmatiques, former nos futurs agriculteurs est-il compatible avec un enseignement agricole neutre, fondement de notre République et garant de la diversité agricole ? Nous nous interrogeons donc sur la finalité idéologique de ce projet de ferme école. Nous faisons confiance à l’Etat et à ses services pour encadrer réglementairement la formation dispensée par cet établissement”.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

A quoi sert le Conseil Constitutionnel ?

À la uneFaits Divers

5 situations improbables ou cocasses survenues dans le service des urgences

À la uneMédias

Coucou c'est nous a 30 ans, retour sur l'émission culte de Christophe Dechavanne

À la uneCinémaFaits Divers

Fallait y penser : payer 2,6 millions d’euros un livre de Dune dispo gratuitement en ligne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux