À la uneBrèvesPop & Geek

YouTube : Le bouton « je n’aime pas » bientôt invisible ?

La plateforme YouTube a annoncé hier réfléchir à désactivé l’option qui rend les dislikes visibles. Les gérants pourraient prendre cette décision afin de préserver les créateurs de contenu parfois victime d’un abus de cette fonctionnalité.

C’est sur Twitter que YouTube a annoncé réfléchir à cette décision. Le bouton « je n’aime pas » pourrait ne plus être accompagné du nombre de dislikes sur une vidéo. Cette donnée devrait être désormais uniquement disponible pour le créateur de la vidéo. En revanche, si le nombre ne sera plus affiché, le bouton, lui, pourra toujours être utilisé par les viewers.

YouTube a pris cette décision pour protéger ses créateurs qui subissent beaucoup de harcèlement de la part des utilisateurs. Le simple fait de rendre invisible le nombre de dislikes pourrait démotiver certaines personnes a appuyer sur le bouton uniquement pour faire du tort à l’auteur de la vidéo. La plateforme a également tenu a rappeler que cette fonctionnalité n’influe pas sur le référencement d’une vidéo ce qui la rend donc inutile pour les utilisateurs.

En 2019, YouTube avait comptabilisé 9,4 millions de « je n’aime pas » contre 3,4 millions de « j’aime ». Motivé par l’idée que certaines vidéos étaient tout simplement victimes d’abus, l’idée avait été évoquée. Pour l’instant, la fonctionnalité est toujours en phase de test. Seules, quelques personnes sont concernées. Si les résultats sont concluants pour YouTube et ses créateurs, elle pourrait être appliqué à tout le monde sur la plateforme.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

Un espion ordinaire, Tokyo Shaking..Les 5 sortes cinéma à ne pas manquer cette semaine

À la uneFaits DiversFrance

Un enfant de deux ans agressé par une toxicomane à Paris

À la uneSéries Tv

Only murders in the building : Steve Martin, Martin Short et Selena Gomez dévoilent la série de Star

Pop & Geek

Pourquoi le poster Naruto reste très prisé des Otaku ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux