ActualitéCinéma

10 dates 10 films dans la carrière de Donald Sutherland

Donald Sutherland

Donald Sutherland, figure des “Douze Salopards” et de “Hunger Games”, est mort à l’âge de 88 ans, des suites d’une longue maladie. Retour sur les moments marquants de la carrière de cet acteur emblématique.

1967 : Révélation dans “Les Douze Salopards” 

Donald Sutherland obtient son premier grand rôle en 1967 dans le film “Les Douze Salopards”. Aux côtés d’acteurs renommés comme Lee Marvin et Charles Bronson, il se distingue dans le rôle de Vernon Pinkley. Ce film culte lance sa carrière internationale, marquant le début d’une longue et fructueuse trajectoire à Hollywood. 

1970 : Succès avec “M.A.S.H” 

En 1970, Sutherland consolide son statut de star avec “M.A.S.H”, une comédie noire antimilitariste réalisée par Robert Altman. Il incarne le Dr. Benjamin Franklin “Hawkeye” Pierce. Le film remporte un succès critique et commercial, devenant un classique du cinéma américain et mettant en lumière son talent pour les rôles mêlant comédie et gravité. 

1971 : Collaboration avec Jane Fonda dans “Klute” 

En 1971, Sutherland joue aux côtés de Jane Fonda dans le thriller “Klute”, réalisé par Alan J. Pakula. Il interprète John Klute, un détective privé engagé pour retrouver un homme disparu. Leur alchimie à l’écran et la tension palpable du film sont acclamées par la critique, renforçant sa réputation d’acteur capable de performances complexes et nuancées. 

1976 : “Casanova” sous la direction de Fellini

 En 1976, Sutherland incarne le célèbre séducteur Giacomo Casanova dans le film éponyme de Federico Fellini. Ce rôle exigeant lui permet de collaborer avec l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma. Sa performance, à la fois exubérante et introspective, est saluée pour sa profondeur et son engagement total.

1980 : Contribution dans “Ordinary People” 

En 1980, Sutherland joue dans “Ordinary People”, un drame réalisé par Robert Redford. Il y incarne Calvin Jarrett, un père de famille dévasté par la perte de son fils. Ce film remporte plusieurs Oscars, dont celui du meilleur film. La performance sensible de Sutherland est largement saluée, ajoutant une autre dimension à sa carrière déjà impressionnante. 

1995 : Emmy Award pour “Citizen X”

En 1995, Sutherland remporte un Emmy Award pour son rôle dans le téléfilm “Citizen X”, où il incarne un médecin légiste traquant un tueur en série en Union soviétique. Ce prix prestigieux souligne son talent non seulement au cinéma mais aussi à la télévision, démontrant son habileté à incarner des personnages aussi bien héroïques que troublants. 

1998 : Impact dans “Without Limits”

En 1998, Sutherland brille dans le film “Without Limits”, où il interprète le rôle de Bill Bowerman, l’entraîneur légendaire de l’athlète Steve Prefontaine. Sa performance est acclamée pour sa profondeur et son authenticité, démontrant une fois de plus sa capacité à incarner des personnages réels avec une grande fidélité et émotion. Ce film ajoute une autre réalisation notable à sa carrière diversifiée. 

2003 : Golden Globe pour “Path to War” 

En 2003, il obtient un Golden Globe pour son interprétation de Clark Clifford dans le téléfilm “Path to War”. Ce rôle, qui explore les coulisses politiques de la guerre du Vietnam, permet à Sutherland de démontrer son talent pour les rôles dramatiques complexes et historiques. Sa performance est saluée pour sa précision et son intensité. 

2012 : Rôle emblématique dans “Hunger Games” 

La saga “Hunger Games”, débutée en 2012, voit Sutherland incarner le président Coriolanus Snow, un dictateur impitoyable. Ce rôle lui permet de se connecter avec une nouvelle génération de spectateurs. Son interprétation froide et calculatrice du personnage est un élément clé du succès de la franchise. 

2017 : Oscar d’honneur 

En 2017, Donald Sutherland reçoit un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, en reconnaissance de plus de 50 ans de contributions significatives au cinéma. Cette distinction couronne une carrière riche et variée, marquée par des performances mémorables dans des genres allant de la comédie au drame. 

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSanté

Attendre 2h après manger pour se baigner, ça sert à quelque chose ?

ActualitéSociété

C’est quoi le “meetcoin”, la nouvelle technique pour draguer “respectueusement” ?

ActualitéInternationalPolitique

Est-ce la première fois qu'un président renonce à se représenter à sa succession ?

ActualitéFrancePolitique

Comment sont protégés les hommes et femmes politiques français ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux