ActualitéCinéma

10 westerns iconiques de l’histoire du cinéma

westerns

À l’occasion de la sortie de la saga « Horizon », réalisée par Kevin Costner, retour sur 10 westerns qui ont marqués l’histoire du cinéma. 

Danse avec les loups (1991)

Il est un film épique de la catégorie western, « Danse avec les loups », réalisé par Kevin Costner, qui s’offre le premier rôle, explore les interactions entre un soldat de l’armée américaine et une tribu amérindienne Lakota au cours de la guerre de Sécession. Le film est reconnu pour sa représentation respectueuse et humaine des Amérindiens. 

Sur ses douze nominations aux Oscars, « Danse avec les loups » en a remporté sept, dont celui du « Meilleur film » et du « Meilleur réalisateur ». Le film a également remporté des Golden Globe Awards pour « le meilleur film dramatique » et « le meilleur réalisateur ».

Il était une fois dans l’Ouest (1968)

Le film réalisé par Sergio Leone est considéré comme l’un des meilleurs westerns jamais réalisés. « Il était une fois dans l’Ouest » raconte une histoire de vengeance, de corruption et de survie à l’époque de la conquête de l’Ouest américain. Mais le film est surtout reconnu pour sa bande originale. Composée par Ennio Morricone, la musique de « Il était une fois dans l’Ouest » est devenue emblématique et est considérée comme l’une des meilleures bandes originales de film de tous les temps.

Les 8 salopards (2015) 

« Les 8 salopards » raconte l’histoire de 8 voyageurs aux intentions suspectes réunis dans un refuge isolé lors d’une tempête de neige. Ce film a renforcé la réputation déjà solide de Quentin Tarantino en tant que réalisateur. De plus, il a promu le film avec une version spéciale en 70 mm, ce qui a attiré l’attention sur la qualité visuelle et l’expérience immersive unique du film. « Les Huit Salopards » est devenu un objet d’étude pour les cinéphiles et les critiques en raison de son style distinctif, de ses dialogues ciselés et de ses références cinématographiques. Il s’inscrit dans la lignée des œuvres emblématiques de Tarantino, et dans celles des westerns. 

Impitoyable (1992)

« Impitoyable » est un western réalisé par Clint Eastwood, et qui se déroule dans les années qui suivent la Guerre de Sécession. Dans une ville frontalière de l’Ouest américain. William Munny (joué par Clint Eastwood), autrefois un hors-la-loi notoire et violent, est devenu un fermier veuf et pacifique, élevant ses enfants après la mort de sa femme. Le film remporte quatre Oscars en 1993, celui du « Meilleur film », du « Meilleur réalisateur », du « Meilleur acteur dans un second rôle » et du « Meilleur montage.

La Prisonnière du désert (1956)

C’est un western emblématique. « La Prisonnière du désert », réalisé par John Ford, et sorti en 1956, explore des thèmes profonds tels que la vengeance, la captivité et la quête personnelle. Le film raconte l’histoire d’un ancien soldat confédéré qui revient chez son frère après la fin de la guerre de Sécession. Mais lors d’une attaque de Comanches, sa famille est massacrée, sauf ses deux nièces qui sont enlevées par les Indiens.

Le Bon, la brute et le truand (1966)  

« Le Bon, la Brute et le Truand » est un western de Sergio Leone, qui dès sa sortie a popularisé le genre du western à travers le monde. Le film met en scène trois personnages principaux : Le bon, un tireur d’élite silencieux et rusé. La brute, un bandit imprévisible et flamboyant. Et le truand, un tueur sans scrupules. Tous les trois poursuivent un trésor caché dans un cimetière pendant la guerre de Sécession. 

Django Unchained (2012)

« Django Unchained » est un film américain réalisé par Quentin Tarantino, sorti en 2012. Ce western est revisité avec des éléments de drame et d’action, situé dans le contexte de l’esclavage aux États-Unis avant la guerre de Sécession. L’histoire se concentre sur Django, un esclave affranchi par un chasseur de primes allemand, le Dr King Schultz. Il cherche l’aide de Django pour identifier et capturer des criminels recherchés qu’il connaît.

« Django Unchained » a remporté l’Oscar du « meilleur scénario original » pour Quentin Tarantino et celui du « meilleur acteur dans un second rôle » pour Christoph Waltz.  

Mon nom est Personne (1973) 

« Mon nom est Personne » est un western réalisé par Tonino Valerii, avec une implication créative majeure de Sergio Leone en tant que producteur et co-scénariste. Le film suit les aventures d’un légendaire tireur d’élite en fin de carrière qui aspire à une vie paisible loin de la violence. Pendant ce temps, un jeune homme nommé « Personne », à la fois admirateur et manipulateur de la légende de Beauregard, tente de le convaincre de participer à un duel final légendaire contre le redoutable et ambitieux « Wild ». 

Les Sept Mercenaires (1960)

« Les Sept Mercenaires » est un film de western américain sorti en 1960, réalisé par John Sturges. Ce film raconte l’histoire d’un petit village mexicain dans lequel un groupe de bandits mènent la loi aux détriments des habitants. Épuisés par les pillages répétés, les habitants du village décident de se défendre et d’engager sept mercenaires pour les protéger. Sorti en 1960, le film a connu une réadaptation en 2016

La Horde sauvage (1969)

Réalisé par Sam Peckinpah, ce western américain est considéré comme un classique du genre. « La Horde sauvage » raconte l’histoire d’un groupe de hors-la-loi vieillissants, qui cherchent à faire un dernier gros coup avant de se retirer. Le film est reconnu pour sa représentation brutale de la violence, et pour son style de montage innovant, qui influencera de nombreux films. 

« La Horde sauvage » a été nominé pour deux Oscars en 1970, pour le « Meilleur scénario original » et « Meilleure musique originale ».

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux