À la uneActualitéCulture

Di Caprio, Mad Max… Bilan des Oscars 2016

L’Académie des Oscars a rendu son verdict sur l’année du cinéma américain. Sans surprise, Di Caprio a enfin été récompensé.

La cérémonie, présentée par l’humoriste et acteur Chris Rock, a commencé par quelques blagues pour détendre l’atmosphère. Boycottée par une partie de la profession, la cérémonie est accusée d’oublier les acteurs de couleur et ne récompenser que le cinéma blanc.
Pour l’occasion, un hashtag avait été lancé #Oscarsowhite et une manifestation se tenait tout près de la cérémonie. Chris Rock en smoking, veste blanche et pantalon noir, s’est lancé dans un discours de 10 minutes. Dedans, tout le monde en prenait pour son grade: « les récompenses décidées par les blancs » comme ceux qui boycottent. Plus sérieux, il termine par « nous voulons des opportunités ».


Le discours d’ouverture de Chris Rock, le maître de cérémonie

6 Oscars pour Mad Max

6 statuettes, c’est un carton pour George Miller et son Mad Max : Fury Road. Seul point négatif, ceux sont des Oscars dits techniques (mixage, montage sonre, costumes, maquillages et décors). Pourtant, nominé dans les catégories meilleur film ou réalisateur, il ne sera pas récompensé davantage.

George Miller remporte 6 Oscars "techniques" grâce à Mad Max: Fury Road

George Miller remporte 6 Oscars “techniques” grâce à Mad Max: Fury Road

Autre récompense technique : celle de la meilleure bande originale. A l’âge de 87 ans, Ennio Morricone, l’un des plus grands compositeurs de films, remporte sa 1ère « vraie » statuette après celle d’honneur en 2007. Une injustice qui prend fin grâce à sa participation au film de Tarantino Huit Salopards. Il avait été nommé pour la première fois en 1979.

Spotlight, le meilleur film

Pour le cinéma d’animation, les studios Disney-Pixar remportent la mise avec  Vice-Versa. Une 4ème victoire de suite pour Disney et une récompense méritée pour beaucoup d’observateurs. Le film franco-turc Mustang n’a pas remporté l’Oscar du meilleur film étranger, c’est Le Fils de Saul qui repart avec. Ce long-métrage hongrois avait déjà été couronné de succès lors du Festival de Cannes avec le Grand Prix du jury.

Les Oscars du meilleur film et scénario original reviennent à Spotlight. Le film de Tom McCarthy raconte l’enquête menée par une équipe de journaliste du Boston Globe sur une affaire de pédophilie au sein de l’Eglise qui débouchera sur un scandale planétaire. 


Léo, tout là-haut

Brie Larson n’a que 26 ans et déjà un Oscar de meilleure actrice pour son rôle de mère captive dans Room. Elle a rendu un vibrant hommage à Jacob, 9 ans, l’acteur qui incarne son fils à l’écran.

Dorénavant, il fait partie du panthéon des acteurs. Un sacre attendu par la profession, les fans, la toileDi Caprio a gagné l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans The Revenant. Après les traditionnels remerciements, l’acteur de 41 ans s’est lancé dans un plaidoyer en faveur de l’écologie et la planète.

En revanche, Sylvester Stallone était aussi favori dans la catégorie de meilleur second rôle pour Creed. C’est finalement Mark Rylance (Le Pont des espions) qui repart avec le trophée. Une déception pour l’interprète de Rocky Balboa qui pourra toujours compter sur le soutien de son ami Schwarzy.

Enfin, Alejandro Iñarritu a décroché son deuxième Oscar du meilleur réalisateur consécutif pour The Revenant, après Birdman en 2015. Le film actuellement dans les salles françaises n’obtient « que » 3 statuettes, alors qu’il était annoncé comme probable grand gagnant avec ses 12 nominations.

Le Palmarès complet
Meilleur scénario original : Spotlight
Meilleur scénario : The Big Short
Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander pour The Danish Girl
Meilleurs costumes : Mad Max Fury Road
Meilleurs décors : Mad Max Fury Road
Meilleurs maquillages : Mad Max Fury Road
Meilleure photographie : The Revenant
Meilleur montage : Mad Max Fury Road
Meilleur montage sonore : Mad Max Fury Road
Meilleur mixage son : Mad Max Fury Road
Meilleurs effets visuels : Ex Machina
Meilleur court-métrage d’animation : Bear Story
Meilleur film d’animation : Vice-Versa
Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance, pour Le Pont des espions
Meilleur court-métrage documentaire : A Girl in the River
Meilleur documentaire : Amy
Meilleur court-métrage de fiction : Stutter
Meilleur film étranger : Le Fils de Saul
Meilleure musique : Ennio Morricone pour Les Huit Salopards
Meilleur réalisateur : Alejandro González Iñárritu, pour The Revenant
Meilleure actrice : Brie Larson, pour Room
Meilleur acteur : Leonard DiCaprio, The Revenant
Meilleur film : Spotlight

A lire aussi: Oscars: polémiques au palmarès

Related posts
À la uneE-SportSport

La nouvelle passion de Gael Monfils

À la uneInsoliteWorld

La question du jour : pourquoi et comment la Lune tourne autour la Terre ?

À la uneBeautéInsolite

Les corps des célébrités les plus chers

À la uneSéries Tv

Les mystères des majorettes : la révélation Lucia Passaniti

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux