À la uneActualitéFranceSociété

5 erreurs de français à ne plus commettre dès maintenant

Elles sont là, elles sont partout. Les fautes de français nous encerclent et n’en finissent pas de nous écorcher les oreilles. Voici 5 erreurs à ne plus commettre, pour votre bien et celui de votre entourage.

“C’est de cela dont je parle”

Regarde, juste là, il y a déjà la préposition “de”. Ne t’embête pas, et enlève ce “dont” qui n’a rien à faire ici. “C’est cela dont je parle” ou ”C’est de cela que je parle”, voilà deux phrases sans erreur rien que pour toi.

 

“Je sais pas c’est qui”

Oh que c’est moche. Oh que c’est douloureux. Une belle inversion verbe/complément et un redoublement pronominal en prime (sans parler de l’oublie de négation. Mais comme il est courant à l’oral, on laisse passer pour cette fois). Restons-en à “Je ne sais pas qui c’est”, ce sera mieux pour tout le monde.

“J’y vais en vélo”‘

On emploie “en” lorsqu’on est à l’intérieur du véhicule (en train, avion, automobile…). Lorsqu’ on est à l’extérieur du véhicule (dessus par exemple), comme à cheval ou à vélo…. on utilisera “à”.  “J’y vais À vélo” est donc la formule correcte. De rien.

“C’est le pote à”

Ah tu as crû que tu allais t’en sortir ? C’est raté. Ce petit “à” est bel et bien incorrect. “C’est le pot DE”, point final.

 

“Je vais au docteur”

Déjà déçu de ne plus pouvoir dire “Je vais au coiffeur” ? Et bien non, ça ne passera pas avec le docteur non plus. “Je vais CHEZ le docteur” est la seule formulation correcte. Désolée.

 

Related posts
À la uneE-SportFormule 1Pop & GeekSport

[INTERVIEW] Hydro & Depielo, les ''French Youtubers'' 100% F1 et SimRacing

À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux