À la uneFranceMédias

1987-2022 : 35 ans de privatisation pour TF1, retour sur un tournant pour le paysage audiovisuel français

La chaîne TF1 fête cette année les 35 ans de sa privatisation, évènement qui amena un changement important dans le paysage audiovisuel français et qui fit grand bruit.

Pour comprendre la privatisation de TF1, il faut d’abord revenir en 1975, année de la création de la chaîne. Si ce que l’on appelait « la Première Chaîne » existait déjà avant cette date, celle-ci a disparu suite à la fin de l’ORTF, l’Office de Radio-Télévision Française. C’est grâce à Jacques Chirac et Valérie Giscard d’Estaing que cette dernière disparût, mettant fin à une certaine main mise du gouvernement sur ce qui était diffusé à la télévision. Naît alors, le 6 janvier 1975, TF1, pour Télévision Française 1. Dès cette date, des noms devenus mythiques apparaissent à l’antenne tels qu’Évelyne Dhéliat ou Jean Pierre Pernaut.

En 1983, un nouveau président est à la tête de TF1, c’est Hervé Bourges. C’est cet homme qui va vivre la privatisation de TF1 en tant que PDG. Un an plus tard naissait Canal+, la première chaîne nécessitant un abonnement payant en France. La route vers la privatisation était donc ouverte et c’est en 1986 que sont nées les deux premières chaînes privées gratuites du paysage audiovisuel français : La Cinq et TV6.

Ces privatisations donnèrent des idées au gouvernement du Premier Ministre Jacques Chirac qui, par le biais de son Ministre de la Culture et de la Communication, François Léotard, annonça en 1986, la décision de privatiser l’une des trois premières chaînes publiques françaises. Le choix se porta sur TF1. Si FR3 (France 3) avait été évoquée, elle ne sera finalement pas privatisée.

Si cette décision fit grand bruit au sein de l’assemblée mais aussi auprès des employés de la chaîne, la décision était prise et il fallait maintenant trouver un acheteur. Plusieurs rentrèrent en concurrence dont deux majoritaires : Hachette, déjà propriétaire de Radio Europe 1, et Bouygues, société spécialisée dans les travaux publics. Au final, ce fut Bouygues, accompagné d’autres actionnaires dont Bernard Tapie, qui racheta la première chaîne de télévision française au prix de 3 milliards de francs.

François Bouygues, fondateur et PDG de Bouygues devint alors le Président de TF1 avant de céder sa place à Patrick Le Lay qui occupa cette place jusqu’en 2008. Cette privatisation permit donc l’émergence de nombreux nouveaux programmes mais aussi à la publicité de s’installer de manière plus grande au sein de la chaîne. Depuis 1987, TF1 n’a cessée d’être la première chaîne de télévision française, étendant son empire grâce au groupe TF1 qui généra en 2020 plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

A lire aussi : Les 40 ans de “La Valise” de Dorothée : redécouvrez TOUTES les chansons

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux