Depuis les début des manifestations gilets jaunes le 17 novembre dernier, un grand nombre de plaintes ont été déposées contre les forces de police. C’est maintenant l’IGPN, Inspection Générale de la Police Nationale, la police des police, qui s’est vue confier environs 48 enquêtes contre des policiers qui auraient eu des comportements abusifs envers des manifestants.

De nombreux manifestants ont été blessés par des tirs de flashball ou des grenades lacrymogènes. Début décembre, des avocats avaient annoncé leur intention de porter plainte pour plusieurs gilets jaunes qui affirmaient avoir été « blessés » ou « mutilés » par des tirs de grenade lors des manifestations du 24 novembre et du 1er décembre à Paris.

“Depuis le début du mouvement le 17 novembre, dix Gilets jaunes sont décédés et plus de 1 500 ont été blessés, dont une cinquantaine gravement, selon des sources policières.”