ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur le film « Rencontres du troisième type » (1977)

En 1977 sortait sur les écrans le film culte de Steven Spielberg, Rencontres du troisième type. Si vous ne l’avez pas encore vu, on vous donne quelques éléments pour mieux connaître ce film majeur.

C’est quoi Rencontres du troisième type ? Pendant qu’une coupure d’électricité paralyse la ville, Roy Neary, un réparateur de câbles de l’Indiana, voit une soucoupe volante passer au-dessus de sa voiture. Barry Guiler, un petit garçon de quatre ans, est, quant à lui, réveillé par le bruit de ses jouets qui se mettent en marche. Dans le monde entier, d’autres personnes assistent avec étonnement à des d’événements aussi spectaculaires qu’inexplicables.

Rencontres du troisième type est inspiré de la propre histoire de Steven Spielberg

Le voyage improvisé dans lequel Roy Neary (Richard Dreyfuss) embarque ses enfants dans Rencontre du troisième type, est tiré directement d’un souvenir d’enfance qui a considérablement marqué Steven Spielberg. En pleine nuit, ses parents les ont réveillés, lui et ses frères et sœurs, et embarqués dans la voiture, sans aucune explication, pour une excursion surprise au cœur de la nuit. En réalité ils allaient assisté, en pleine nature, à une pluie de météorites.

Des difficultés à caster le rôle principal

Alors qu’il venait de tourner dans Les dents de la mer, Richard Dreyfuss a entendu parler de Rencontres du 3ème type, dont le casting était en cours. Séduit par le concept, l’acteur souhaitait absolument rejoindre le projet, mais il y avait un problème : L’acteur était trop cher et la production refusait de payer les 500 000 dollars qu’il demandait. Le film est donc proposé à d’autres stars de l’époque, sans succès : Al Pacino n’était pas intéressé ; Jack Nicholson pensait qu’il serait éclipsé par les effets spéciaux et Gene Hackman essayait de sauver son mariage avec sa femme de l’époque, Fay Maltese. Les options Steve Mcqueen et James Caan sont évoquées mais l’un se pensait incapable de pleurer à l’écran et l’autre voulait le double de Dreyfus. Après des négociations pour faire baisser son salaire, c’est finalement Richard Dreyfuss qui décroche le rôle.

Le cas Paul Schrader

Le scénario original de Rencontres du 3ème type a été écrit par Paul Schrader, alors qu’il venait d’être récompensé des succès de Taxi Driver et Obsession. Mais face aux nombreux changements opérés par Steven Spielberg, il demande finalement à ne plus être crédité. C’est finalement le nom du metteur en scène qui apparaitra dans la case scénariste.

La musique a été composée avant le montage

Contrairement à ce qui se fait la majeure partie du temps dans le monde du cinéma, la bande-originale de John Williams (Les dents de la mer, Star WarsLes aventuriers de l’arche perdue…)  a été composée avant que le film ne soit monté. Steven Spielberg a donc dû adapter son montage à la musique et non l’inverse.

Un énorme succès

Rencontres du troisième type a été réalisé pour 20 millions de dollars. Le film en a finalement rapporté 116 sur le seul territoire américain au moment de sa sortie, ce qui fait de lui l’un des plus gros succès commercial des années 70. Le film, nommé à sept reprises aux Oscars 1978, en remporte deux : Meilleure Photographie pour Vilmos Zsigmos et Montage sonore, remis à Frank E. Warner.

A voir aussi : 5 choses à savoir sur Les Griffes de la nuit

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Hartley cœur à vif, nouvelle version de la série des années 90

À la uneCinéma

Bruce Willis, Dark Vador : les doubles numériques au service du cinéma ? 

ActualitéFranceSociété

5 éléments pour comprendre … l’affaire Péchier 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux