ActualitéBons PlansSociétéVoyages

5 conseils pour éviter le tourisme de masse en 2024

Depuis les années 60 et l’apparition des congés payés, certains sites touristiques sont saturés que ce soit en été ou en hiver. Alors, voici 5 conseils pour pouvoir bronzer pénard.

Avec les congés payés, les vacances scolaires,… Au mois de juillet, les calanques de Marseille se retrouvent rapidement saturées. Outre les effets néfastes que le tourisme de masse peut avoir sur l’environnement, il n’est pas forcément agréable d’être obligé de devoir se frayer un chemin au Mont Saint-Michel. Plusieurs destinations deviennent alors saturées, alors qu’il est si simple de les éviter.

1 – Voyager hors saison

C’est simple comme bonjour ! Il faut tout simplement voyager hors saison. Il faut donc éviter les plages en été et les montagnes en hiver. La plus grosse période touristique se situe entre juin et septembre. D’ailleurs, les prix en hors saison sont bien plus bas que ce soit au niveau des hébergements que des transports. Les sites touristiques sont aussi moins fréquentés. Certains pays essaient tant bien que mal de désengorger les lieux à fort flux touristique durant certaines périodes. L’Islande, par exemple, est un pays extrêmement fréquenté pendant l’été. Pour palier à ce problème du tourisme de masse, l’Etat islandais met en avant les aurores boréales qu’il est possible d’admirer entre octobre et mars.

2 – En pleine saison, éviter les sites touristiques

En France, la côte d’Azur et la côte Atlantique sont envahies de touristes en été. On vous conseille donc de privilégier des régions de France moins envahis par les touristes comme le Massif Central, l’Auvergne ou encore la Haute-Savoie. Des régions toutes aussi belles et calmes. Des régions qui offrent en plus un dépaysement total. Il faut donc oser ! De plus, il est conseillé d’éviter les zones urbaines et privilégier les zones rurales. Avec ça, vous éviterez les monuments trop touristiques et les attrapes touristes. Oser donc les sentiers inexplorés et peu fréquentés.

3 – Prendre en compte les informations

De nos jours, de nombreuses applications peuvent vous permettre d’éviter les lieux saturés. Google, affiche en temps réel les sites touristiques qui connaissent une forte affluence. Heure par heure, vous pouvez donc voir qu’il est parfois préférable de décaler sa visite pour avoir une meilleure tranquillité. Certains sites comme le Mont Saint-Michel ont noué des partenariats avec certaines applications pour éviter un flux de visiteurs trop important. C’est le cas avec Waze qui vous indique quand le Mont Saint-Michel est saturé et vous conseille le jour et l’horaire à privilégier. Une application comme « Affluences » vous permet aussi de suivre en temps réel la fréquentation des lieux touristiques.

4 – Les pays à fréquenter

Selon CNN, l’Europe de l’Est est fortement recommandée pour voyager tranquillement en 2024. Il est notamment conseillé de se rendre dans la ville de Tartu, dans le sud de l’Estonie qui est cette année la capitale européenne de la culture. Les huit pays Balkans occidentaux sont eux aussi à privilégier, dont l’Albanie, la Croatie, le Kossovo, le Monténégro et la Macédoine du Nord. Néanmoins, si l’Amérique vous tente le Chili et le Panama peuvent être une bonne solution. L’Asie aussi possède des endroits peu fréquentés comme la Corée du Sud et la Turquie. Le Maroc et l’Angola sont à des prix abordables et pas forcément très prisés des touristes, tout comme les îles Abrolhos en Australie.

5 – Privilégier le tourisme de proximité

Le tourisme de proximité amène les vacanciers à choisir des destinations plus proches du domicile et souvent moins fréquentées. La durée du voyage et souvent plus courte et permet donc de désengorger les lieux. La plupart des touristes qui pratiquent le voyage de proximité choisissent des villages et des zones dans lesquels les touristes habituels ne vont pas forcément. C’est une bonne occasion de rendre visite à la famille qui habite potentiellement dans ces lieux et pouvoir passer des vacances reposantes. Hors mis, le montant des vacances qui est souvent moins cher que dans les zones touristiques, les vacanciers peuvent profiter de congés plus authentiques. Une belle manière de se reposer, de faire attention à l’écologie et à son porte-monnaie, mais aussi de découvrir un territoire inconnu et souvent proche du domicile.

A lire aussi : 5 conseils pour réussir son permis de conduire

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFrance

Ça consiste en quoi le métier de « chasseur de tornades » ?

ActualitéRégionsReportages

On a vécu 3 jours … au rythme des fêtes de Bayonne

ActualitéJeux Olympiques Paris 2024

Comment on détermine que la Seine est « baignable » ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... la troisième saison de The bear (Disney+)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux