À la uneActualitéEquitationRégionsSport

7ème édition des Jeux Equestres Mondiaux en France !

Le 23 août dernier a eu lieu le lancement des Jeux Mondiaux Equestres, à Caen . Allemagne, Espagne, Pays-bas, Suède, Etats-Unis : maintenant c’est la France qui accueille.

Fondé en 1990 sur l’instigation de la Fédération Equestre internationale, le championnat prend place tous les quatre ans et attend 500 000 visiteurs du monde entier : 76 nations seront représentées sur les pistes.

Les huit disciplines de la pratique équestre seront présents et accueilleront leurs participants sur les pistes de l’hippodrome.

UN EVENEMENT AU CŒUR DE CAEN

Sept épreuves se dérouleront dans la capitale régionale, à Caen, pour garantir une unité de lieu et optimiser des infrastructures existantes. Le Stade d’Ornano accueillera les cérémonies d’ouverture et de clôture, les compétitions de Saut d’Obstacles et de Dressage, ainsi que l’épreuve de Saut d’Obstacles du Concours Complet. L’Hippodrome de la Prairie, situé en plein cœur de Caen, accueillera le Para-Dressage et les épreuves d’Attelage. La Voltige et le Reining auront respectivement lieu au Zénith et au Parc des Expositions.

Plus qu’une compétition : un événement culturel

Les Jeux Équestres Mondiaux FEI AlltechTM 2014 en Normandie vont constituer la plus importante compétition sportive organisée en France au cours des 12 prochains mois. L’édition 2014 n’est pas un simple événement sportif mais s’inscrit comme véritable célébration du cheval.

JEM2014-ceremonie-d-ouverture_largeL

Les JEM ont pour fondement de faire partager à ses spectateur tant l’adrénaline des compétitions et épreuves que l’univers du cheval. On peut trouver sur place de nombreuses animations de sensibilisation aux différentes pratiques, à la connaissance équestre ou encore le monde du dressage. Dans une ambiance de convivialité les échanges se lient autour de la culture équine et la découverte de l’équitation.

IMG_4752_-mini-2

Un fil conducteur : La relation entre homme et cheval

En France plus de deux millions de personnes montent le cheval. Animal qui fascine, le type de relation qu’on peut construire avec lui peut facilement dépasser la simple domestication et s’ancrer dans une vie.

La FEI a fait appel, pour cette nouvelle édition à l’écrivain récompensé et spécialiste équestre, Jean Louis Gourraud, pour la rédaction de 80 récits qui auront pour sujet de traiter de thème unique et si intime : de l’homme au cheval, du cheval à l’homme, publiés chaque semaine, sous forme de feuilletons, dans le journal OuestFrance.

« Ces histoires sont destinées à tous les publics, amateurs d’équitation et néophytes, jeunes et moins jeunes, explique-t-il. Quatre-vingt récits et anecdotes, souvent très méconnues, qui constituent autant d’éclairages sur la place qu’a toujours occupé, et occupe encore, le cheval dans notre vie et notre culture. Et cela, depuis la nuit des temps et sur tous les continents. »

De nombreuses autres attractions sont également proposées avec notamment une présentation de la Normandie sous toutes ses facettes par les collectivités partenaires ou encore une découverte des métiers de la filière équine normande, première région du cheval en France.

Une scène musicale

Altech partenaire officielle des JEM, parraine également le Music Festival Altech, qui accueillera sur sa grande scène 20 à 25 groupes.

« Nous avons fait le choix de mélanger tous les genres musicaux, pour répondre aux attentes d’un public familial et très large : country, blues, pop, chansons françaises… Sur scène vont se succéder des artistes régionaux des têtes d’affiche nationales et internationales. » nous dit le directeur des programmations, Christophe Moulin.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéEnvironnement

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

À la uneActualité

Agression de deux journalistes de BFM lors d’une manifestation anti-pass sanitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux