À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Paris et Monaco bien lotis

Le tirage au sort de la Ligue des Champions version 2014-2015 a eu lieu ce 28 août à Monaco. Il a plutôt épargné les clubs français, les plaçant dans des groupes abordables à la qualification en huitièmes de Finale.

C’est toujours un moment-clé pour la saison européenne de football. L’UEFA a organisé ce 28 août, à l’occasion d’une émission très cérémonieuse mais pas pour autant dénuée d’humour, le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions, afin de connaître le successeur du Real Madrid, titré la saison dernière. Pour chacun des quatre pots, se sont notamment succédés Iker Casillas et Fernando Hierro. Une heure après le début de l’émission, le tirage au sort est le suivant :

Groupe A : Atlético Madrid / Juventus Turin / Olympiakos / FF Malmö

Groupe B : Real Madrid / FC Bâle /Liverpool FC / Ludogorets Razgad

Groupe C : Benfica Lisbonne / Zénith Saint-Pétersbourg / Bayer Leverkusen / AS Monaco

Groupe D : Arsenal / Borussia Dortmund / Galatasaray / RSC Anderlecht

Groupe E : Bayern Munich / Manchester City / CSKA Moscou / AS Rome

Groupe F : FC Barcelone / Paris Saint-Germain / Ajax Amsterdam / APOEL Nicosie

Groupe G : FC Chelsea / FC Schalke 04 / Sporting Portugal / NK Maribor

Groupe H : FC Porto / Shakhtar Donetsk / Athletic Bilbao / BATE Borisov

Comme nous vous le disions plus haut, les deux clubs français présent dans ce premier tour auraient pu être plus mal lotis. Le Paris Saint-Germain, champion de France en titre et 1/4 de finaliste de la C1 l’an passé, croisera sur sa route le géant FC Barcelone, et deux clubs de facto plus modestes, l’Ajax Amsterdam et l’APOEL Nicosie. Attention toutefois à l’Ajax, champion des Pays-Bas en titre, et à ce petit club de l’APOEL, quart de finaliste en 2012. L’AS Monaco, de son côté, avait tout à craindre ; en effet, le club de la Principauté était versé dans le pot 4, ce qui lui promettait un groupe pas évident. Les Monégasques ont finalement hérité d’un groupe plutôt équilibré, avec trois équipes plutôt équivalentes sur le plan européen : Benfica, Zénith et Bayer Leverkusen. Les deux représentants français auront la lourde tâche de profiter de leurs groupes abordables pour aller le plus loin possible, afin de sauver la 6e place de la France au coefficient UEFA ; une descente au 7e rang aurait pour conséquence la perte d’une place en Ligue des Champions au profit de la Russie.

paris-saint-germain-swedish-forward-zlatan-d036-diaporama

Le PSG de Zlatan Ibrahimovic aura fort à faire face au Barça pour chercher la première place du groupe | AFP

Dans les autres groupes, les clubs considérés comme favoris ne devraient pas avoir trop de mal à sortir qualifiés de leurs poules. Le groupe dit “de la mort” est certainement le groupe E, avec le Bayern Munich, Manchester City et l’AS Rome, revenue en grande forme la saison dernière.

La 60e édition de la Ligue des Champions débutera le 16 septembre avec les phases de poules, et s’achèvera le 6 juin avec la finale programmée à l’Olympiastadion de Berlin (Allemagne), par ailleurs théâtre de la finale de la Coupe du monde de football 2006.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

À la uneInternationalSport

Coupe du monde 2022 : 10 choses à savoir sur le pays organisateur, le Qatar

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux