À la uneSéries Tv

« A priori » : Lucia Passaniti héroïne de la série de France 3 avec Bruno Salomone

France 3 annonce une nouvelle série, « A priori », portée par un binôme inédit : Lucia Passaniti et Bruno Salomone.

Une « comédie policière » sur les « idées reçues »

Pour sa nouvelle série policière A priori, France 3 frappe fort avec une saison longue – 10 épisodes – en tournage jusqu’en novembre ; elle mise aussi sur un casting original, Lucia Passaniti en sera l’héroïne et partagera l’affiche avec Bruno Salomone. La comédienne (aussi bientôt à l’affiche dans Rivages sur France 2) confirme sa montée en puissance. D’abord présente dans des guests dans Les mystères des majorettes et Section de recherches, elle devient ultra populaire auprès du grand public avec Ici tout commence sur TF1. On est très heureux à la rédaction de VL d’avoir cru en elle dès le début et de constater que les choses se précisent un peu plus encore.

Après être sortie major de l’école de police, Iris, 27 ans, intègre un commissariat du Sud de la France. En arrivant dans cette brigade composée de policiers hauts en couleur, elle reçoit un accueil plus que mitigé. Ses connaissances pointues en droit et son insistance sur le respect des règles ne plaît pas à tous, en particulier à Victor, 54 ans, son binôme désigné, un flic solitaire aux méthodes jugées dépassées. Malgré leur différence d’âge et de milieu, lorsque Iris et Victor se voient attribuer une affaire presque classée d’avance, en combinant leurs talents, ils vont découvrir qu’il ne s’agit pas d’un simple accident de la route mais d’un crime avec préméditation. Si le succès rapproche le duo, Victor va rapidement découvrir qu’Iris n’est pas le fille de n’importe qui … Quel secret du passé menace de ressurgir ?

Askip, on jouera sur les a priori ?

Pour cette nouvelle série, c’est Benoît Masocco, le créateur de Askip qui est à la manœuvre avec Fabien Champion comme directeur de collection. Il présente ainsi son projet :

A Priori … ce n’est pas ce que vous croyez… c’est un polar mais c’est aussi une comédie.
A priori c’est un duo de policiers… mais c’est aussi une bande de personnages tour à tour rivaux ou complices.
A priori … c’est une série qui joue sur les idées reçues et les faux-semblants … parce qu’à une époque où les rumeurs et les fake-news se propagent à la vitesse d’un clic, il est important de gratter sous le vernis pour mieux jouer la réconciliation… Réconcilier le nord et le sud, les jeunes et les moins jeunes, les campagnes et les villes, les policiers et les citoyens …

C’était avec la même envie que j’ai créé la série jeunesse ASKIP il y a quelques années.
Autre public, autre ton mais mêmes enjeux : émouvoir, faire rire mais aussi raconter la société pour tenter de mieux la comprendre et l’accepter.
Ah et c’est un titre provisoire… A Priori !

A regarder aussi Askip (Okoo) / De Profundis (Audible) | La loi des séries #684 | VL Média (vl-media.fr)

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneMédiasPeople

Bardella chez Hanouna : qui est la journaliste people Mimi Marchand ?

À la uneMédias

5 dates clés dans la carrière de Nonce Paolini (1949-2024)

À la uneSéries Tv

Mercato et La recrue : pas de saison 2 pour les nouveautés de TF1

À la uneFranceSociété

L'abbé Pierre accusé d'agressions sexuelles ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux