À la uneActualitéFranceSociété

Affaire Dino Scala : qui est le “violeur de la Sambre” ?

scala

Après une enquête de plus de vingt ans qui a accumulé près de 1 000 procès verbaux, un homme a été mis en examen pour “viols et agressions sexuelles” dans le Nord.  L’homme, qui s’appellerait Dino Scala, a été mis en garde à vue lundi, et a reconnu les faits.

Un homme au profil commun en apparence

Bien que le nom de l’homme n’ait pas été divulgué durant l’enquête, un habitant de son village, Pont-sur-Sambre, a assuré qu’il s’appelait Dino Scala. Père de famille de 57 ans et grand-père, il aurait trois enfants, un garçon de vingt ans et deux filles plus âgées.

Il était aussi très engagé dans la vie associative de son village, notamment dans le club de foot, où il était entraîneur et président du club pendant quatre ans. Il possédait aussi un casier judiciaire vierge. Rien de l’extérieur ne laissait présager de tels agissements.

Des viols et agressions en France et en Belgique

Tous les viols ainsi que les agressions ont eu lieu dans le secteur de la rivière Sambre, une rivière franco-belge. Dix-neuf personnes se sont faites agressées ou violées. Les modes opératoires sur ces actes étaient semblables à chaque fois. “Les femmes étaient attaquées de dos, très tôt le matin, il portait des gants et avait le visage masqué, en tout ou partie, par exemple par un bonnet”. Les faits ont été commis entre 1996 et 2012, toujours en période hivernale, entre octobre et mars. Les victimes avaient des âges variés, “de 13-14 ans à une cinquantaine d’années“.

À lire aussi : Violences sexuelles : selon un sondage, 12 % des femmes ont déjà subi un viol

Dans le secteur belge, dans une commune limitrophe de la France, la police cherchait depuis des années cet homme que les policiers appelaient “le violeur matinal”. En Belgique, la police recherchait un homme ayant commis huit viols depuis 2004. Le mode opératoire observé dans l’enquête de la police belge était le même que celui observé par la police française.

Une dernière agression a été commise début février par l’homme en Belgique. C’est grâce aux caméras de surveillance et aux photos de la plaque d’immatriculation de la voiture de Dino Scala que la police belge et la police française ont pu faire le lien entre leurs enquêtes et conclure qu’il s’agissait du même homme.

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

She-Hulk, Ms.Marvel et Moon Knight : 3 nouvelles séries Marvel annoncées

À la uneCinémaCulture

Disney dévoile la bande annonce de La belle et le clochard version live

À la uneBrèvesSéries Tv

Hilary Duff va reprendre son rôle de Lizzie McGuire

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Euphoria saison 1, trip halluciné dans le mal-être adolescent

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux