À la uneActualité

Affaire Valérie Bacot : la femme jugée pour le meurtre de son mari violent, est libre

PlayPlay

Valérie Bacot, violentée, violée et prostituée par son mari, avait fini par le tuer. Elle a été condamnée à 4 ans de prison, dont trois avec sursis. Celle qui avait déjà effectué un an de détention provisoire, ne retournera donc pas en prison.

L’affaire n’est pas sans rappeler celle de Jacqueline Sauvage. Cependant, Valérie Bacot n’aura pas besoin d’une grâce présidentielle pour être libre. Ayant subit des violences à répétition et de la prostitution contrainte par son mari durant près de 25 ans, la mère de famille est sorti libre du tribunal ce vendredi soir.

Elle était jugée pour avoir tué d’une balle dans la nuque le 13 mars 2016 Damien Polette, qui avait fait de sa vie un cauchemar. Elle encourait la perpétuité. Sortie du tribunal amaigrie et ne tenant pas debout seule, elle va pouvoir revoir ses enfants après avoir reçu la peine symbolique de 4 ans de prison dont 3 avec sursis. Elle qui avait déjà effectué un an de détention provisoire avant son jugement, est donc libre.

“Justice a été rendue”

Sous les applaudissements et les larmes de ses proches, Valérie Bacot peut enfin respirer. “Je voudrais remercier la Cour. C’est un nouveau combat maintenant, pour toutes les autres femmes et toutes les maltraitances” a-t-elle déclaré. L’avocat général Eric Jallet avait requis 5 ans de prison devant les Assises de Saône-et-Loire, dont 4 avec sursis, en prenant en compte l’année de détention provisoire déjà effectuée.

Le peine est donc moins lourde que ce qui avait été requis. Elle est condamné pour meurtre mais les circonstances n’ont pas pu échapper à la justice. “Une société qui se fait justice soi-même, c’est la guerre des uns contre les autres” a estimé l’avocat général. Il a cependant déclaré ensuite “Valérie Bacot est victime, très clairement”.

Une histoire qui avait touchée toute la France

L’histoire était terrible. Valérie Bacot était sous l’emprise d’un “tyran” selon les mots de ses proches. Damien Polette, alcoolique et violent, ex-beau-père de l’accusée, était devenu son mari. Il avait commencé à la violer alors qu’elle n’avait que 14 ans et qu’il était encore le mari de sa mère. Violentée pendant près de 25 ans, prostituée pendant 15 ans, Valérie Bacot était sous la surveillance et l’emprise de l’homme de 60 ans. Il l’avait même menacée avec une arme en lui permettant de la tuer si elle le quittait.

Selon des experts psychiatre et psychologue, Valérie Bacot n’avait aucune autre “échappatoire”. L’emprise de l’homme était telle que la jeune femme ne pouvait pas prévenir les autorités.

A lire aussi : Ce que nous raconte l’histoire de Jacqueline Sauvage

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

À la uneActualitéFrance

Effondrement d'un immeuble à Sanary-sur-Mer : une personne décédée

À la uneFrancePolitique

Valérie Pécresse grimpe fortement dans les sondages après sa désignation par LR

À la uneSéries Tv

Kansas City : Sylvester Stallone héros de la nouvelle série de Paramount+ ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux