À la uneEconomieFranceInternationalPolitiqueSociété

Air Liquide: un centenaire de la bourse de Paris

Alors que se tenait vendredi 22 et samedi 23 novembre le salon “Actionnaria” (salon de la bourse et du produit financier), le géant du gaz industriel, médical et environnemental Air Liquide a clairement affiché son désir de rapprochement avec son actionnariat individuel. Pour ses 100 ans à la bourse de Paris, Air Liquide a marqué le coup, un grand stand à l’entrée du salon avec au programme: cadeaux, quiz, présentation de la société et responsable relation actionnaire à l’écoute…

Air Liquide: une société plus que centenaire

Créée en 1902 par Georges Claude, l’ingénieur et Paul Delorme, le financier. Air Liquide s’est rapidement imposée sur les marchés. Basée sur une idée simple, la liquéfaction du gaz de l’air, qui fait suite aux travaux de Georges Claude. Le groupe a connu une internationalisation rapide, puisqu’en 1907 le groupe était déjà présent au Japon. Aujourd’hui, Air Liquide est présent dans 80 pays et a étendu son savoir-faire aux énergies nouvelles ainsi qu’à la santé (hydrogène énergie, santé domicile)

Un nouveau marché, de nouvelles tendances

La société évolue, l’espérance de vie également, des marchés sont dorénavant à conquérir. Le PDG du groupe Air Liquide, Benoît Potier, explique que son groupe pratique désormais “des métiers au cœur des problématiques sociétales, la santé, les gaz et technologies pour les énergies renouvelables […] et bien sûr pour toutes les grandes industries de production et de transformation”. En effet, l’arrivée d’une conscience écologique, le vieillissement de la population qui entraîne des pathologies permet au groupe d’agir sur des marchés additionnels. Dans ce dernier cas, la vente d’oxygène médical permet de remédier aux éventuels problèmes respiratoires induits par la vieillesse.

Des résultats encourageants

Air liquide est une société qui a un cycle d’investissement et de production sur le long terme, des contrats de 15 à 20 ans en moyenne. Les résultats de l’entreprise sont donc fournis sur du long terme. Le bénéfice net par action sur une durée de 30 ans a connu une progression d’en moyenne 8,2% par an, de même pour le dividende qui lui sur 50 ans a connu une progression d’en moyenne 10% par an.

Un titre boursier performant…

Le titre boursier Air Liquide surperforme le CAC 40, puisque sur 20 ans, le titre a progressé de 335% alors que le CAC 40 qui est son indice de référence n’a progressé lui que de 97% sur la même période. L’action vaut aujourd’hui un peu plus que 100 euros (101,9€ à ce jour), et les dividendes reversés chaque années sur cette action sont de 2,5 euros par titre, ce qui amène à un rendement de 3% par an.

…Des actionnaires récompensés

En effet, selon le chargé de relation actionnaire Air Liquide que nous avons rencontré, le porte-feuille d’action de l’actionnaire devrait grossir pour deux raisons, d’une part la progression des dividendes, d’autres part l’attribution d’action gratuite aux actionnaires. De plus si l’actionnaire est au nominatif et non au porteur, c’est à dire que l’actionnaire révèle son identité à l’émetteur, après 2 années civiles pleines, cet actionnaire recevra une prime de fidélité de 10% sur les dividendes et sur les actions gratuites.

Un actionnariat majoritairement individuel

En effet, chez Air Liquide, 37% du capital est détenu par des actionnaires individuels, contre en moyenne seulement 9% pour les autres sociétés du CAC 40. Le reste du capital est détenu par des actionnaires institutionnels (fonds d’investissement, fonds de pension, sociétés d’assurance…) majoritairement étrangés.

Répartition Capital Air Liquide

 

A la recherche des actionnaires de demain

Air Liquide tient à ses actionnaires individuels, c’est pourquoi le groupe sponsorise le parcours étudiant avec une idée simple: il n’y a pas d’âge pour investir en bourse, ce n’est pas compliqué ni réservé à une élite. Cependant le prix de départ de l’action Air Liquide est élevé, 100€ l’action, et rare sont les étudiants ayant les moyens de s’offrir de tels titres financiers. Mais cela n’empêche pas le groupe d’aller dans les écoles de façon à promouvoir la démarche actionnariale qui se trouve être assez méconnue et peu empruntée par les jeunes.

 

Maxime Abulféda

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneFranceReportages

    Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

    À la uneEmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

    À la uneSéries Tv

    Game Of Thrones : le classement "évidemment" objectif des 8 saisons

    À la uneActualité

    L’actrice Helen McCrory est décédée à 52 ans

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux