Bons Plans

Amérique du sud : Casino va simplifier sa structure pour mieux valoriser ses actifs

Comme annoncé en juin 2019, le groupe Casino va simplifier sa structure en Amérique du sud pour mieux valoriser ses actifs. Désormais toutes ses activités dans cette région du monde seront regroupées au sein de GPA (Groupo Pão de Açúcar), l’actuelle filiale brésilienne. Elles passeront par une phase d’intégration, non seulement financière, mais également opérationnelle.

En été 2019, le groupe Casino avait annoncé son intention de réorganiser la structure financière et capitalistique de ses différentes activités en Amérique du sud, pour tout réunir sous une seule entité. Cet effort de lisibilité et de transparence se concrétise plus de sept mois plus tard.

« Cette organisation permettra une accélération des gains de synergie du groupe »

En Amérique latine (où il détient plus de 3000 magasins au Brésil, en Uruguay, en Colombie et en Argentine), le groupe Casino va regrouper toutes ses activités au sein de GPA (Groupo Pão de Açúcar), l’actuelle filiale brésilienne. Cette manœuvre doit permettre d’augmenter la valorisation de ses actifs, en rendant plus visible la bonne santé des enseignes sud-américaines. Selon le leader de la distribution française, « à l’issue du projet, le groupe Casino détiendrait seul 41,4% de GPA qui contrôlerait elle-même Exito et ses filiales en Uruguay et en Argentine ». Le PDG du distributeur français, Jean-Charles Naouri, cité dans un communiqué, explique que « cette organisation permettra une accélération des gains de synergie du groupe, augmentant la perspective de gains économiques avec l’intégration des gains de synergies d’Exito ».  

Cette phase d’intégration se veut non seulement financière, mais également opérationnelle. En effet, l’actuel directeur général de Pão de Açúcar au Brésil, Peter Estermann, va également piloter les opérations d’Exito en Colombie, en Argentine et en Uruguay. Pão de Açúcar détient déjà plus de 95 % des actions du groupe Exito au terme d’un programme de rachat bouclé en novembre dernier. La filiale prépare sa migration vers le « nouveau marché » de la Bourse de São Paulo.

L’Amérique du sud, un marché très rentable pour Casino

La réorganisation de Casino en Amérique répond au besoin de gagner en vigueur dans un contexte de désendettement du groupe. Il s’agit de fortifier un marché très rentable pour le distributeur. L’Amérique latine représentait en 2018 un chiffre d’affaires de 15,57 milliards d’euros (+8,9% en croissance organique) pour un résultat opérationnel courant de  644 millions d’euros (+7,1% en croissance organique), supérieur à celui réalisé en France.

Cette branche, recentrée sur l’alimentaire après la vente de l’électroménager Via Varejo, a été pratiquement la seule à avoir tiré son épingle du jeu en 2019. Sur l’année, et hors Leader Price, l’activité des enseignes du groupe Casino en France est en repli de 2,8%. Une baisse amoindrie par une bonne dynamique de ses filiales sud-américaines (+5%), qui lui ont permis de dégager une légère croissance totale sur l’année (+0,9%).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneBons PlansNouvelles adressesSéjours à thèmesSortiesVoyages

Top 5 des plus beaux marchés de Noël en Europe

À la uneBons PlansFranceInsoliteSorties

Un sauna libertin félicité par la police

Bons Plans

Bon Plan : découvrez Parasomnia pour des envies de sensations fortes

À la uneBons PlansSorties

Top 5 des meilleures Poutines à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux