Covid19: Déplacements de 100 km à vol d’oiseau autorisés. Port du masque obligatoire dans les transports en commun pour les plus de 11 ans. Attestation de l’employeur pour circuler à l’heure de pointe dans les transports en Ile de France. Les dernières annonces pour le 11 mai à retrouver dans notre live et lepoint sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFrance

Anne Brugnera : “C’est impossible de reconstruire Notre-Dame à l’identique”

Chargée du projet de loi pour la restauration de Notre-Dame de Paris, la députée LREM du Rhône Anne Brugnera estime que “la reconstruction à l’identique est impossible” . Cependant, elle se dit “confiante sur les propositions des architectes”. Rencontre.

Anne Brugnera est en première ligne sur un dossier complexe. Membre de la “Commission des affaires culturelles” de l’Assemblée Nationale, la députée du Rhône porte le projet de loi pour “la restauration et la conservation” de Notre-Dame de Paris. Si Anne Brugnera dit “entendre les inquiétudes” qui se multiplient, elle se veut rassurante : “Notre-Dame est un emblème […] un lieu de rassemblement national : nous voulons tous retrouver Notre-Dame”. Pour cela, le gouvernement passe par la voie législative.

Une loi pour la gestion des dons et du chantier 

Adoptée hier en commission par les députés, le projet de loi gouvernemental comporte neuf articles. Il doit principalement permettre “d’accompagner, de rassembler et de sécuriser le transfert des dons vers l’Etat” explique Anne Brugnera. Les parlementaires veulent aussi garantir “la transparence de leur utilisation”. Pour cela, “un comité de suivie et un établissement public” vont voir le jour, “sous la surveillance du président de la Cour des Comptes, Didier Migaud” expose la députée de la 4e circonscription du Rhône.


“Tout le monde s’imagine le pire mais nous ne dérogerons sur le patrimoine, sur la restauration en tant que telle. Il faut simplement organiser ce chantier”.

En visite dans la cathédrale hier, Anne Brugnera explique que “la phase de sécurisation est toujours en cours, comme l’enquête” qui sont “des priorités”. Et d’ajouter : “le diagnostic sur l’ampleur des dégâts viendra après”. Par conséquent, impossible “d’estimer le montant des travaux” et donner une date “pour le début du chantier “. Néanmoins, celui-ci se met en place : “les vitraux latéraux ont été retirés pour mettre un plancher en hauteur et un robot retire les amas de la flèche de la nef, encore inaccessible” raconte l’élue.

“Irréelle”, la reconstruction “à l’identique” écartée.

Si certains doutent d’une reconstruction en cinq ans, “l’architecte en chef de la cathédrale pense que c’est atteignable” balaye Anne Brugnera, avant de tempérer : “en fonction du diagnostic, on affinera le délai”. Selon elle, “tout le monde s’imagine le pire” en raison des dérogations instituées par la loi. Mais la députée lyonnaise se veut rassurante : “nous ne dérogerons pas sur le patrimoine, sur la restauration en tant que telle”. Et d’ajouter : “les dérogations sont là pour organiser le chantier car tout le monde le veut exemplaire”. 

“L’incendie de Notre-Dame de Paris est l’occasion de faire rayonner l’excellence française. Faire d’un sinistre un chantier magnifique”.

La restauration sera-t-elle à l’identique ? D’après Anne Brugnera, qui auditionne des “spécialistes” ,“une restauration à l’identique est impossible, irréelle”. “On ne retrouvera pas les mêmes matériaux” avance-t-elle, précisant “ne pas savoir quel poids la structure fragilisée pourrait supporter”. En réalité, ce chantier “est l’occasion de faire rayonner l’excellence française” plaide la députée du Rhône, “consciente que certains veulent revoir Notre-Dame comme le 15 février au matin”.

Anne Brugnera affirme qu’elle va “tout faire pour lever les inquiétudes” notamment des députés PS, LR et PCF qui se sont abstenus en commission. “Confiante sur les propositions des architectes”, la députée du Rhône espère “un vote unanime” le 10 mai prochain, en séance à l’Assemblée Nationale.

Retrouvez l’interview intégrale d’Anne Brugnera sur la restauration de Notre-Dame de Paris lundi matin sur VL et sur www.vl-media.fr

Related posts
À la uneRégions

Le Restaurant Le Boucanier vous reçoit les pieds dans le sable

À la uneBrèvesMédias

Stéphane Bern arrive à la rentrée sur Europe 1

À la uneInsolite

Les 5 championnats du monde les plus insolites !

À la uneInsolite

Curiosité : les 7 animaux les plus moches

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux