Souvent rabaissé au profit de Google Maps, l’application Plans d’Apple n’a jamais tenu la comparaison avec son homologue qui a su perfectionner ses cartes au fil des années, tandis que la marque à la pomme a essuyé les critiques.

Jusqu’à aujourd’hui, Plans utilisait les données géographiques fournies par des entreprises auxiliaires telles que TomTom, OpenStreetMap… Mais récemment, le vice-président d’Apple, Eddy Cue, a déclaré que le géant électronique allait se doter de ses propres données géographiques afin de reconstruire Plans de fond en comble.

Google Maps a su évoluer au cours des années en approfondissant les cartes, en introduisant notamment de plus en plus de lieux d’intérêts, au contraire de Plans qui se limite principalement aux monuments historiques.

Maps (gauche) / Plans (droite) / source : igen.fr

 

Depuis 2015, des voitures Apple baroudent sur les routes du monde entier afin de récupérer les données géographiques les plus précises possibles. Ces véhicules sont munis de capteurs et d’appareils photos afin de pondre une carte la plus fidèle possible.

Les utilisateurs d’Apple mis à contribution

Dans le cadre de ce projet, Apple a annoncé que l’entreprise utilise les données des détenteurs d’Iphone lors de leurs déplacements.

Suspicious Big Brother GIF by Jacqueline Jing Lin - Find & Share on GIPHY

La firme a tenu à rassurer ses adeptes en expliquant que les données récoltées seront anonymisées et que les parcours ne seraient jamais complètement enregistrés et envoyés à la firme. Ainsi, le début et la fin des trajets ne seraient jamais enregistrés, assure Apple.

source : TechCrunch / Apple

La version bêta de cette nouvelle version de Plans devrait être disponible pour les habitants de San Fransisco disposant de iOS 12, qui devrait sortir d’ici automne 2018. Le projet lancé en 2015 ne devrait en revanche pas voir le jour avant 2019 en France.