À la uneActualitéSport

Après l’Open d’Australie, Novak Djokovic risque-t-il de louper Roland-Garros ?

Tandis qu’il s’y rendait pour le tournoi de l’Open d’Australie, Novak Djokovic a été expulsé du territoire car non vacciné. Alors que le pass vaccinal vient d’être voté en France, pourrait-il se passer la même chose avec Roland-Garros ?

C’est un feuilleton qui aura duré plus d’une semaine. Novak Djokovic, numéro 1 du classement ATP, n’a pas pu participer à l’Open d’Australie, l’un des quatre tournois du Grand Chelem. Pour cause : sa non-vaccination, car, les conditions sont strictes sur le territoire australien. C’est ainsi que le serbe a été renvoyé chez lui, et interdit d’entrée sur le territoire pendant trois ans, lui empêchant peut-être de pouvoir participer à nouveau un jour à ce tournoi.

Si l’affaire a fait le tour du monde, déchaînant les avis en tous genres, et chamboulant le monde du tennis, nous sommes en droit de nous demander si le tenant en titre de Roland-Garros pourra participer à l’édition de 2022.

Lors de l’édition de 2021, les spectateurs étaient tenus de posséder un pass sanitaire. Les conditions nécessaires étaient donc d’être vacciné, d’avoir un test PCR négatif ou bien d’avoir contracté le virus il y a moins de six mois. Les athlètes devaient, pour leur part, respecter une bulle sanitaire afin de ne pas causer de cluster. Cependant, l’édition de 2022 s’avère bien différente pour les spectateurs, le personnel mais aussi les athlètes.

Gilles Moretton, président de la Fédération Française de Tennis, annonçait à l’AFP la mise en place d’une bulle sanitaire pour les non-vaccinés afin de permettre leur accueil. Ces propos corroboraient à ceux de la ministre des sports, Roxana Maracineanu, qui déclarait le 7 janvier, au micro de Franceinfo, qu’il y aurait bien une bulle sanitaire pour ce tournoi afin d’accueillir les non-vaccinés : « C’est ce qui permettra en France à quelqu’un comme Novak Djokovic de pouvoir entrer sur le territoire ».

Cependant, cette dernière est revenue ce dimanche sur le sujet avec la publication d’un tweet à 21h56 annonçant la nécessité, pour les spectateurs comme pour les sportifs, de posséder un pass vaccinal. Ce dernier a été adopté par l’assemblée national (malgré le fait que le Conseil Constitutionnel a été saisi).

La présence de Novak Djokovic au tournoi sur terre battue est donc mise en péril au vu de la situation actuelle. Christophe Castaner est d’ailleurs revenu sur le sujet au micro de Jean-Jacques Bourdin, déclarant alors ceci : « Dans quel monde serions-nous si on considère que parce qu’on est une star , on peut déroger à la règle ? »

De nombreuses discussions devraient avoir lieu entre la Fédération Française de Tennis et les autorités publiques au sujet de la participation des sportifs non-vaccinés au plus célèbre tournoi de tennis français.

A lire aussi : Le Saut Hermès de retour à Paris du 18 au 20 mars 2022

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux