À la uneActualitéCultureMode

Assa Traoré mise à l’honneur par Stella McCartney dans sa nouvelle collection engagée

Dans le cadre de son Manifeste de A à Z, la styliste britannique a opté pour des t-shirts engagés , en mettant en avant des artistes engagés du monde entier, dont a militante française, Assa Traoré.

Qui est Assa Traoré ?

Devenue célèbre pour son engagement contre les violences policières. À 35 ans, la militante française Assa Traoré continue le combat pour rendre justice à son frère Adama, mort en 2016 suite à une interpellation musclée de la police nationale. Figure de la lutte contre les violences policières et fondatrice du comité “Vérité et Justice pour Adama”. Elle figure parmi le classement des 50 femmes influentes de l’année 2020, selon le magazine Vanity Fair. Depuis 2016, elle a écrit deux ouvrages dénonçant les violences policières et participent à de nombreuses marches sur ce sujet. Elle a accepté de prendre la pose et de servir de modèle pour la dernière collection engagée de Stella McCartney. 

Une lettre, une valeur…

Dans le cadre de son « Manifeste de A à Z » et de sa collection printemps-été 2021, la styliste britannique Stella McCartney lance une série limitée de t-shirts. Chacun habillé d’une des lettres de l’alphabet. Ils se référent à des notions propres à la marque de la créatrice, mais aussi à ses valeurs. Assa Traoré est associé à la lettre « A ». La lettre « A » pour Adama, pour Assa et surtout pour « Accountable » (à traduire par « responsable » en français) explique Stella McCartney dans un post partagé sur sa page Instagram.

Pour moi, être responsable, c’est perpétuer le souvenir de ceux dont la vie a été arrachée à cause de l’injustice. C’est rester digne et se tenir debout. Peu importe le prix à payer, pour montrer à nos enfants la route vers la liberté et l’égalité

Stella McCartney

Une collection très engagée

Cette collection réunie 26 artistes militants du monde entier. Chacun s’est vu attribuer une lettre et a pu choisir une association qu’il souhaite défendre. Parmi eux, on retrouve la photographe américaine Cindy Sherman qui s’est vu attribuer le “E”, en faveur du planning familial. Le sculpteur Jeff Koons a la lettre “K” pour le Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités. Et l’illustrateur Hajime Sorayama, la lettre “S” en faveur de l’association Médecins Sans Frontières. Fabriqués à partir de coton organique, les t-shirts sont vendus au prix de 450 euros sur le site de Stella McCartney. Tous les bénéfices des ventes reviendront aux associations concernées en fonction des lettres achetées. Un beau moyen pour la mode de défendre, à sa manière, différentes causes !

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

Crime, suicide, incendie... Cette rue parisienne est-elle maudite?

À la uneActualitéFrance

Suicide d'Evaëlle : ce que révèle l'audition des adolescents mis en examen pour harcèlement

À la uneInternational

Retour sur la journée d'investiture de Joe Biden

À la uneSéries Tv

La Chronique des Bridgerton : Netflix annonce la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux