À la uneActualitéCultureLittérature

Elle avait inventé sa vie et doit 22,5 millions de dollars à son éditeur

Monique de Wael, une belge installée aux États-Unis, a été condamnée hier (lundi 12 mai) par la cour d’appel du Massachusetts à verser 22,5 millions de dollars à son éditeur, pour avoir inventé son histoire. Rappel des faits.

Misha Defonseca ou Monique de Wael de son vrai nom, est l’auteur de “Survivre avec loups” (1997), un best-seller autobiographique dans lequel elle relatait son passé de jeune rescapée de la Shoa, pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle aurait parcouru, seule, à pied, des milliers de kilomètres, aidée par les loups, et aurait tué au passage un soldat allemand violeur. Sauf que voilà, tout était bidonné.

Retour en arrière. En 2007, alors que le film tiré du livre sort sur grand écran, l’auteur attaque sa maison d’édition pour malversation. La justice donne alors raison à la plaignante, condamnant l’éditeur Mt. Ivy pour malversation. La justice américaine avait alors condamné l’éditeur à verser 22,5 millions de dollars à Mme Defonseca et 9,99 millions de dollars à sa plume, Vera Lee. En réponse, celui-ci avait mené l’enquête et découvert que Misha Defonseca s’appelait en réalité Monique de Wael, et n’était pas juive mais catholique. Elle était née à Etterbeek (Belgique) en 1937, et avait été élevée par ses grands-parents, dans son village natal, après l’arrestation de ses parents, entrés en résistance, en 1941. En 2008, Monique craque et confesse : “Ce livre, cette histoire, c’est la mienne. Elle n’est pas la réalité réelle, mais elle a été ma réalité, ma manière de survivre. Oui, je m’appelle Monique De Wael, mais depuis que j’ai 4 ans, je veux l’oublier. Mes parents ont été arrêtés quand j’avais 4 ans. J’ai été recueillie par mon grand-père puis par mon oncle.

Épilogue de la saga judiciaire le 29 avril dernier. La cour d’appel du Massachusetts a annulé la décision à l’encontre de l’éditeur et condamné l’auteure à (re)verser 22,5 millions de dollars à la société Mt Ivy.

Comme quoi, le pipeautage ne paie pas. La belge de 77 ans l’a appris à ses dépends.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

ActualitéEnvironnement

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux