À la uneActualitéMédiasPolitiqueSociété

Avenue de l’Europe : l’extrémisme, seul remède contre la peur ?

Le 30 janvier, un nouveau numéro du magazine Avenue de l’Europe sera diffusé sur France 3, dans lequel les peurs de certaines nations européennes sont évoquées. Parmi les thématiques abordées, on retrouve les craintes envers les migrants, l’homosexualité ou encore l’Islam…

« Ces peuples qui ont peur… ». Voilà le sous-titre de l’émission de mercredi prochain, qui vise trois grandes populations en particulier : les Italiens, les Hongrois et les Autrichiens. Au travers de sujets dédiés à chacun de ces pays, un état des lieux est fait sur les inquiétudes naissantes des habitants, confortées par les partis extrémistes en place.

Les musulmans, principale menace des Autrichiens

En Autriche, le racisme et l’islamophobie sont les principaux fléaux contre lesquels une partie du peuple autrichien tente de lutter. Avec l’ascension du FPÖ, parti nationaliste autrichien (35% des suffrages au premier tour des dernières élections présidentielles), la haine contre les musulmans s’est accrue car ils menaceraient les emplois des travailleurs et saliraient les valeurs du pays. Une mauvaise opinion qui se répand surtout depuis les fortes vagues d’immigration que l’Autriche a connu durant l’automne 2015.

L’homophobie prononcée du parti nationaliste hongrois

En Hongrie, le défi démographique est de taille. Le taux de natalité étant en berne, des mesures de soutien pour les familles ont été mises en place par le gouvernement de droite de Viktor Orbán afin de faire grimper le nombre de naissances du pays. Une politique jusqu’ici insuffisante… Dans ce contexte et en ayant bien conscience des racines chrétiennes très ancrées chez les Hongrois, l’homosexualité n’est absolument pas cautionnée et le mariage entre deux personnes du même sexe est impossible. Par ailleurs, cette baisse de la population entraîne également une diminution de la main d’œuvre. Un manque de travailleurs que pourraient compenser les migrants. Mais leur contribution est vue d’un mauvais œil par le gouvernement, si bien que certaines ONG se retrouvent taxées et risquent même des peines de prisons en leur venant en aide.

La Sicile, terre abandonnée

L’Italie souffre elle du dépeuplement d’une partie de son territoire : la Sicile. La plus grande île méditerranéenne connaît effectivement un exil constant de sa population et notamment de ses jeunes habitants, qui craignent pour leur avenir professionnel. Fuite des cerveaux vers la botte italienne (et donc vers des offres d’emploi plus alléchantes), désintérêt grandissant des entreprises pour le territoire sicilien, bureaucratie méprisante… L’île est confrontée à ces diverses problématiques et compte désormais sur La Ligue du Nord, le parti fédéraliste de Matteo Salvini, pour retrouver toute sa splendeur.

Avenue de l’Europe, le Mag : « Ces peuples qui ont peur… » | Mercredi 30 janvier à 23h40 sur France 3

Related posts
À la uneSéries Tv

L'art du crime : une saison 4 en écriture

À la uneActualitéBrèvesÉtudiantFranceSociété

Le Brevet des collèges décalé à cause de la canicule

À la uneHigh Tech

Netflix se lance dans le jeu vidéo

A Votre SantéActualitéNon classé

10 astuces pour résister à la chaleur.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux