ActualitéInternational

Un avion militaire avec une centaine de personnes à bord disparaît en Birmanie

Un avion militaire avec une centaine de personnes à bord disparaît en Birmanie

Le contact avec l’avion a tout simplement été perdu alors qu’il survolait une région du pays. Des débris ont rapidement été retrouvés en mer.

 

Un avion militaire avec plus de cent personnes à bord, dont des familles de soldats, a disparu mercredi des écrans radars en Birmanie. Un drame encore inconnu qui vient s’ajouter à une liste de tragédies déjà bien longue.

 

Un contact et puis plus rien…

Le contact avec l’avion a été perdu alors qu’il survolait la région de Dawei (sud-est de la Birmanie), en bord de mer d’Andaman. L’engin avait décollé un peu plus tôt depuis la ville de Myeik et devait atterrir à Rangoun, la capitale économique du pays.

À bord de l’avion se trouvaient 106 soldats, des membres de leurs familles, ainsi que 14 membres d’équipage. Selon les autorités birmanes, ce genre de vol est assez courant puisqu’il a lieu deux fois par mois et est spécialement fait pour les familles des militaires.

Via sa page Facebook, c’est le général Min Aung Hlaing, chef de l’armée, qui a partagé la nouvelle. Ce dernier a ainsi expliqué que le contact avec l’appareil a été perdu en début d’après-midi. Le général a aussi expliqué que des débris avaient été retrouvés à 218 kilomètres de la ville de Dawei. Des opérations de recherche et de sauvetage sont d’ailleurs en cours.

 

Un nouveau drame en Birmanie

Selon le général, les raisons de cette disparition soudaine sont encore inconnues mais il pourrait très bien s’agir d’un incident technique. La météo du pays ne pourrait en aucun cas expliquer un tel drame.

Bien que dramatique, un tel incident n’est pas malheureusement pas inédit pour la Birmanie. Cet accident intervient en effet deux mois après une collision spectaculaire entre un bateau de transport de passagers et un cargo, dans la région de Rangoun. Trente personnes avaient alors péri.

Ces deux incidents viennent s’inscrire à une tradition malheureuse du côté de la Birmanie. En juin 2016, un hélicoptère militaire s’était écrasé et avait fait trois morts dans la province centrale de Bago. Cette fois, les mauvaises conditions météorologiques avaient alors été mises en cause. Quelques mois plus tôt, cinq soldats avaient été tués dans le crash de leur avion militaire près de Naypyidaw.

 

 

A lire aussi >> Un crash d’avion fait au moins 37 morts au Kirghizstan

Related posts
À la uneActualitéPolitique

Greta Thunberg a rencontré Barack Obama

À la uneActualitéEconomieFrance

40 ans de Mcdonald's en France : TOP 5 des chiffres les plus fous

À la uneActualitéCinémaCultureFranceSociété

« Play » : le film d’une vie qu’on a envie d’aimer

À la uneActualité

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux