Equitation

Badminton : les coups de cravaches d’Oliver Townend fortement critiqués

Il y a quelques jours, le britannique devenait le numéro un mondial du concours complet. Un exemple à suivre pour tous ceux qui pratiquent la discipline. Mais en quelques minutes, Oliver Townend a été affligé de personne odieuse, indigne, ignoble …

Tout avait pourtant bien commencé. Le britannique était arrivé en tête lors de l’épreuve de dressage en signant une reprise à 79, 25% en selle sur Balaghmour Class. C’est sur le cross, que la situation a mal tourné. Les juges sont allés jusqu’à lui donner un avertissement pour usage abusif de la cravache. Pas très glorieux pour le meilleur cavalier au monde de concours complet.

Lire aussi : Michael Jung perd sa place de numéro un mondial !

“je suis très déçu et contrarié de la façon dont j’ai monté”

Après avoir visionné mes parcours de cross pour la première fois en rentrant chez moi hier soir, je suis très déçu et contrarié de la façon dont j’ai monté. Ça n’était pas bien et ce n’est pas l’image que je souhaite renvoyer.
J’accepte complètement l’avertissement que j’ai reçu de la part du jury. Mes instincts de compétiteur ont pris le dessus et je compte travailler dur pour améliorer cela. 

Je m’emploie à monter mes chevaux de la meilleure manière possible – j’essaye d’être aussi en forme et léger que possible, de m’asseoir aussi légèrement que je peux, d’avoir les meilleurs abords afin de ménager leur énergie. Je suis extrêmement concerné par leur bien-être et leur santé. 
J’ai le sentiment d’avoir laissé tomber mon exceptionnelle équipe. Je suis conscient de la place que j’occupe dans le sport et de ma responsabilité de représenter un modèle approprié pour les jeunes, et je m’excuse auprès d’eux. 
J’aime mes chevaux – je vis pour eux. Je suis extrêmement fier de mes quatre chevaux – Ballaghmor Class et Cooley SRS, et des deux qui ont concouru si brillamment à Lexington, Cooley Master Class et MHS King Joules – et de chaque cheval de mon écurie

Les avis sur les réseaux sociaux restent mitigés. Certains pensent que la publication d’Oliver Townend est remplie de vérités mais d’autres l’accusent d’être hypocrite et d’avoir posté ce message uniquement pour garder ses sponsors.

 

Related posts
À la uneEquitationSport

Haras de Jardy : découvrez tous les événements équestres prévus pour 2021 !

À la uneActualitéEquitationSport

Le français Julien Épaillard vainqueur au 1m55 du CSI 4* à Saint-Lô

À la uneActualitéEquitationSport

L’édition 2020 des “5 Étoiles de Pau” depuis le mercredi 21 octobre

EquitationSport

Le Jumping de Saint-Lô se tiendra du 22 au 25 octobre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux