À la uneFrancePolitique

Le port de la cravate bientôt obligatoire à l’Assemblée nationale ?

Le député LR Eric Ciotti a demandé de rendre obligatoire le port de la cravate à l’Assemblée nationale pour les hommes députés. Le règlement ne l’exige pas pour le moment.

Les Insoumis pointés du doigt

Selon Eric Ciotti, il s’agit « d’empêcher que certains députés notamment de la France insoumise se permettent de porter des tenues de plus en plus relâchées ». Le député LR a ainsi demandé à Yaël Braun-Pivet de rendre obligatoire le port de la cravate pour les députés hommes. Il a été rejoint sur ce point par la députée du Var Laure Lavalette. La porte-parole du groupe RN à l’Assemblée a en effet déclaré sur franceinfo que cela « ne lui paraît pas aberrant ». Elle a également pointé du doigt les députés insoumis en déclarant : « Ils viennent là comme ils pourraient aller à la plage, ce n’est pas possible. Je pense qu’ils ne sont pas dans l’esprit de la Constitution. »

Pas obligatoire dans le règlement

Sous la Ve République, le règlement de l’Assemblée nationale n’a jamais exigé explicitement le port de la cravate. Il parle en effet de tenue correcte exigée. Le port de la cravate a cependant été appliqué tacitement jusqu’en 2017, date de l’arrivée des députés insoumis à l’Assemblée. Ils ont alors décidé de ne pas porter la cravate en guise de revendication politique. Mais depuis ce choix, auquel se sont ajoutés le port d’un maillot de football par François Ruffin et d’un gilet jaune par Jean Lassalle, le règlement a été modifié. Depuis 2018, il exige ainsi une tenue de ville qui doit rester neutre.

La tenue vestimentaire adoptée par les députés (…). doit rester neutre et s’apparenter à une tenue de ville. Elle ne saurait être le prétexte à la manifestation de l’expression d’une quelconque opinion.

Article 9 de l’Instruction générale du bureau de l’Assemblée nationale

Eric Ciotti a toutefois jugé cet article « insuffisant dans sa rédaction », ce qui a fait réagir.

La réponse des députés LFI

Ils ont été plusieurs à répondre aux propos d’Eric Ciotti. Selon Clémentine Autain, députée de Seine-Saint-Denis, « Je parie que si je venais en cravate à l’Assemblée, il demanderait à ce que je la retire. Derrière la cravate, le vieux monde. » Certains ont également insisté sur leur indifférence par rapport à cette question. « Sauf erreur, ce soir je n’ai pas vu M. Ciotti à l’Assemblée. A mon humble avis, quand on est député, mieux vaut ne pas avoir de cravate et être présent qu’être sapé comme un dimanche et être absent » a ainsi écrit sur Twitter le député de l’Essonne Antoine Léaument.

A lire aussi : Pourquoi un député Renaissance a-t-il fait un salut nazi à l’Assemblée nationale ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMusiquePeople

Aya Nakamura en garde à vue... c'est quoi cette histoire ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... "Tout le monde ment" avec Vincent Elbaz

À la uneModeReportages

Hôtel Mahfouf : on a testé la boutique de Léna Situations

À la uneFootSport

Qui était Fernando Chalana, ce joueur mythique des Girondins, décédé à 63 ans ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux