Ancienne strip-teaseuse, c’est aujourd’hui une figure majeure du divertissement américain. Entre mannequinat et émissions de télé-réalité, Blac Chyna a construit un empire autour du simple buzz. Mais son dernier projet en date fait polémique car il soulève un vrai problème de société. Et oui, l’ex de Rob Kardashian est aujourd’hui égérie d’une marque de crème éclaircissante. 

Aujourd’hui, Blac Chyna porte la casquette d’entrepreneure. Elle fait la promotion d’une crème éclaircissante dont le marché visé est celui du Nigeria. Elle s’est même déplacée dans le pays pour l’occasion. Considérée comme un produit toxique, dangereux et nocif, la crème éclaircissante, Whitenicious, que la jeune femme promeut a un coût exorbitant : 250 dollars, soit 220 euros environ.

Un problème de santé publique

Le Nigeria est un pays où le blanchiment de peau est un problème de santé publique. Le 3/4 des femmes se blanchissent la peau car la mentalité veut que plus on est clair plus on est considéré et désiré dans la société. En plus de véhiculer une image péjorative de la noirceur et un sentiment de complexe, ce produit a des effets néfastes à long terme comme: des boutons, des brûlures, des tâches et inflammations.

A l’annonce de cette nouvelle, les réactions ont été vives. Les internautes ont critiqué le lancement de ce produit et ont mis en avant l’hypocrisie de Blac Chyna. Beaucoup ont remis en causes les valeurs négatives qui se cachent derrière le fait de blanchir sa peau et surtout le prix auquel est vendue cette crème. La mère de la starlette a pris la défense de sa fille. Elle a dit à ses détracteurs que le seul motif de leur mécontentement est lié au fait qu’ils ne peuvent pas s’offrir un tel produit de le luxe. Blac Chyna ne s’est pas encore exprimée sur le sujet mais son attitude ne montre, pour le moment, aucun regret.

A lire également: :

Chanel lance une gamme de cosmétiques dédiés aux hommes

Sélection de produits naturels pour magnifier une peau matte