À la uneActualité

Bloqués dans un conteneur de cocaïne, ils appellent la police

C’est l’histoire de deux Belges, coincés dans un conteneur de cocaine. Plutôt que de suffoquer dans le port d’Anvers, les deux hommes ont préféré appeler la police.

Le port d’Anvers est un des principaux points d’entrée de la cocaïne d’Amérique du Sud en Europe. Les faits se sont produits mercredi 24 juillet rapportent les médias locaux.

“Piégés” alors qu’ils venaient retirer de la drogue, les deux hommes de 24 et 25 ans “ont contacté les forces de l’ordre en milieu de matinée” a annoncé le Parquet. Il a fallu près de deux heures pour localiser le conteneur des protagonistes, situé au quai 1742. Ils ont été libérés vers 12h20, braqués par les policiers, évidemment! La vidéo de l’arrestation est disponible sur ATV.

Pas d’explications pour le moment

À la sortie, deux employés du port leur ont arrosé la nuque, alors que la température frôlait les 40 degrés ce mercredi en Belgique. Placés en détention, les deux hommes, qui n’ont pas encore livré leurs explications ont être présentés dans la journée à un juge d’instruction, a dit à l’AFP un porte-parole du parquet, Kristof Aerts.

50 tonnes saisies en 2018

La quantité de cocaïne retrouvée dans le conteneur n’a pas été précisée. Il y aurait des centaines de kilos, selon le journal local « Gazet van Antwerpen ». Plus de 50 tonnes de cocaïne ont été saisies en 2018 dans le port d’Anvers, soit le plus gros volume jamais enregistré sur le site, selon des chiffres officiels.

Depuis 2014, les quantités annuelles saisies ont été multipliées par six. Anvers est le deuxième port d’Europe pour le trafic de marchandises après Rotterdam (Pays-Bas).

Related posts
À la uneInternational

Puissant séisme dans l'ouest de la Turquie

À la uneMédias

Nouveau dérapage de Bigard sur C8 à propos du Covid 19 et l'hydroxychloroquine

À la uneFrance

La bonne surprise du confinement, le stationnement reste payant !

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : France 2 suspend provisoirement la diffusion de la série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux