À la uneActualitéFranceSantéSociété

Boire du café permettrait de vivre plus longtemps d’après deux études

Avis aux amateurs de caféine. Les rapports de deux études ont été rendus et boire du café permettrait de vivre plus longtemps.

 

La boisson la plus consommée dans le monde, avec environ 2,25 milliards de tasses bues quotidiennement, serait jugée comme bonne pour la santé. Deux études, une menée dans dix pays européen et l’autre aux Etats-Unis, ont en effet confirmé les bienfaits d’une consommation régulière de café.

 

Trois tasses par jour

En observant les buveurs de trois tasses de café par jour, y compris décaféiné, les chercheurs à l’origine de l’étude européenne ont observé que les amateurs de café auraient une plus grande espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. L’étude avait analysé les données de 520 000 hommes et femmes de plus de 35 ans, suivis par l’Enquête européenne sur le cancer et la nutrition (EPIC) pendant 16 ans.

Marc Gunter, de l’Agence à l’origine de l’EPIC, a ainsi expliqué qu’ils ont “constaté qu’une plus grande consommation de café était liée à un risque moindre de mortalité de toutes causes, plus particulièrement de maladies circulatoires et du système digestif”. L’étude ayant été menée dans 10 pays européens différents avec “des habitudes de consommation et des cultures différentes”, on aurait pu s’attendre à des résultats qui divergent. Mais finalement, “ces résultats ont été similaires dans les dix pays européens”, d’après Marc Gunter.

L’étude “offre également des éclairages importants sur de possibles mécanismes expliquant les effets bénéfiques du café”, excluant la caféine. Les chercheurs ont également souligné que les antioxydants contenus dans le café jouent aussi un rôle important pour prévenir le cancer.

 

12% moins de risques de décéder au cours des 16 années d’études

La deuxième étude a été menée aux Etats-Unis sur plus de 185 000 adultes âgés de 45 à 75 ans, sur une période moyenne de seize ans. Dans ce pays, environ 75% des adultes boivent du café, dont 50% quotidiennement.

Grâce à cette étude, les auteurs ont constaté que les personnes qui buvaient une tasse de café par jour avaient 12% moins de risque de décéder pendant la durée de l’étude que celles qui n’en buvaient pas, ce chiffre atteignant même 18% pour ceux qui en buvaient trois tasses. Ils ont en effet observé un lien entre une plus grande consommation de café et un risque plus faible de mortalité résultant de maladies cardio-vasculaires, respiratoires, rénales, de cancers et de diabète.

Les buveurs de café auraient aussi un foie plus sain d’après une analyse de bio-marqueurs métaboliques d’un sous-groupe de 14.000 participants de l’étude européenne. Les effets étaient là aussi similaires avec du café décaféiné.

Veronica Setiawan, professeur de médecine préventive à l’université de Californie du Sud et principal auteur de ces travaux, explique qu'”On ne peut pas dire au public “buvez du café pour prolonger votre vie” mais on peut y voir un lien”.

Marc Gunter, de l’étude européenne, précise qu'”étant donné qu’il s’agit d’études observationnelles –qui ne prouvent pas le lien de cause à effet– on ne peut pas à ce stade recommander de boire plus ou moins de café”. Cependant, leurs “résultats suggèrent qu’une consommation modérée, de jusqu’à trois tasses par jour, peut avoir des effets bénéfiques pour la santé”.

Les amateurs de café peuvent donc se rassurer, en boire trois tasses par jour serait bon pour la santé.

Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

Crime, suicide, incendie... Cette rue parisienne est-elle maudite?

À la uneActualitéFrance

Suicide d'Evaëlle : ce que révèle l'audition des adolescents mis en examen pour harcèlement

À la uneInternational

Retour sur la journée d'investiture de Joe Biden

À la uneSéries Tv

La Chronique des Bridgerton : Netflix annonce la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux