À la uneActualitéInternational

La boutique du musée du World Trade Center provoque l’indignation des américains

Le mémorial dédié aux attentats du 11 septembres est au cœur d’un scandale depuis son inauguration, le jeudi 15 mai. Le musée et notamment sa boutique ont choqué les visiteurs et surtout les familles des victimes. Ils accusent de faire de l’argent sur la souffrance des 2983 victimes.

Rappelez vous, le 11 Septembre 2001, les États-Unis ont connu les heures les plus sombres du pays. Quatre attentats frappent l’Amérique au cœur et choquent une nation entière. Ce matin là, quatre avions de lignes sont détournés par 19 terroristes affiliés à Al-Qaïda et sont projetés sur des bâtiments symboliques du pays. Le World Trade Center, le Pentagone ou encore la tentative de crash sur Washington. L’objectif des terroristes était clair, frapper l’Amérique et montrer la vulnérabilité de ses institutions.

Jeudi dernier, dans le sud de Manhattan, sur ground zero, le musée du 11 septembre a ouvert ses portes après 8 ans de travaux. Et à peine quelques jours après son ouverture au public, celui-ci provoque l’indignation des familles des victimes. En cause, la boutique du musée.

Parapluies, mugs, coques d’Iphone ou encore peluches, le merchandising du site ne manque pas d’imagination pour faire dépenser les visiteurs du musée. Un procédé qui révolte les familles des victimes : “C’est un lieu pour rendre hommage à toutes ces personnes qui sont mortes. C’est une sorte de terre sacrée. Ce n’est pas un endroit pour se faire de l’argent. Honte à eux!” déclarait le père d’une des victimes. Une autre jugeait : “C’est la chose la plus grossière, la plus insensible que d’avoir installé une entreprise commerciale à l’endroit où mon fils est mort“.

Le directeur du musée, Joe Daniels, se défend et réplique : ” Ici, on est aux États-Unis. Le principe est simple: vous n’aimez pas, vous n’achetez pas”. Pour rappel, le mémorial du 11 septembre coûte chaque année 64 millions de dollars, financé intégralement par les dons et justement la boutique de souvenirs, puisque le site ne bénéficie d’aucunes aides de l’État.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

How I met your father sur Disney+ le 9 mars

À la uneSport

WRC - Sébastien Loeb victorieux au Rallye Monte-Carlo

À la uneSéries Tv

Anaïs Raciti retrouve son rôle dans ITC et devient la fille de Fanny Gilles (Sam)

À la uneActualitéPolitique

A quoi sert le Conseil Constitutionnel ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux