À la uneActualitéInternational

Brexit, et maintenant ?

La nouvelle est tombée vendredi 24 juin, les anglais ont voté pour la sortie de l’Union Européenne à 51,9% des voix. Le taux de participation record au référendum sur le Brexit s’élève à plus de 72%. Mais cette sortie ne sera pas si simple et sans conséquence. 

infographie brexit

Une sortie négociée qui va prendre du temps

La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne sera un processus long et négocié pour ne pas créer de vide juridique suite à l’annulation de toutes les réglementations européennes applicables outre manche. Les négociations devront déboucher sur un nouvel accord de libre échange entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. La clause de retrait prévue à l’article 50 du traité de Lisbonne devrait être actionnée par le Royaume-Uni pour pouvoir sortir de l’UE. Un délai de deux ans permettra de déboucher sur un accord fixant les conditions de cette sortie. Pour que l’accord soit effectif, il devra être voté à la majorité qualifiée. Si aucun accord n’est trouvé à l’issue de cette période de deux ans et que le délai de négociation n’est pas prolongé, alors le Royaume-Uni subira une sortie automatique de l’UE. Ce scénario serait le moins favorable aux anglais puisque des conditions très strictes s’appliqueraient automatiquement (droit de douane élevé, renforcement des contrôles, visas, ouverture du tunnel sous la manche aux migrants…).

Brexit : des conséquences déjà visibles

Le Royaume-Uni représente la quatrième contribution au budget de l’Union Européenne. Cette somme devra être compensée par les autres pays de l’Union Européenne. La droite européenne sort affaiblie de ce scrutin  puisque pas moins de 73 députés anglais majoritairement conservateurs vont quitter le parlement européen. Les conséquences économiques sont les plus immédiates. La livre sterling a perdu depuis ce matin plus de 10% de sa valeur face au dollar sur le marché de changes. Les marchés boursiers du monde entier subissent les conséquences du Brexit. On parle déjà d’un vendredi noir. Les conséquences territoriales risquent également de peser dans la balance car l’Ecosse et l’Irlande du Nord ont voté largement contre la sortie de l’UE. Les indépendantistes réclament dès à présent un référendum d’indépendance de leur région. Les populistes de plusieurs pays membres de l’UE réclament eu aussi leur référendum suite à la réussite de l’exemple anglais.

Mais la vraie interrogation réside dans les conséquences à long terme. Quelles conséquences aura le Brexit sur l’économie anglaise? Les entreprises implantées au Royaume Uni quitteront-elles la City pour bénéficier du marché de libre échange de l’Union européenne? Quel pays européen pourra en profiter? D’autres pays de l’UE auront-ils la tentation de suivre le chemin anglais?

Related posts
À la uneCultureMusique

Renaud : Quand le Renard, désormais Phénix, nous parle des " Animals "

À la uneActualitéArt / ExpoCulturePop & Geek

Travis Durden: la pop culture s'empare de l'Art Classique

À la uneActualitéArt / ExpoBrèvesInsolite

Les clichés les plus drôles du Comedy Wildlife 2019

À la uneActualitéNumériquePop & Geek

Quel est le Pokémon favori des français ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux