Toujours vérifier ce qu’on achète sur internet ! C’est la leçon que vont tirer beaucoup de consommateurs après l’arnaque dont a été victime Brigitte Macron ces derniers jours.

Brigitte Macron, Première Dame

Dévoilé par le Parisien hier, la marque de cosmétiques « Beauty and Truth » aurait utilisé l’image de la Première Dame pour vendre sa ligne de crèmes anti-rides, sans son autorisation. Tout a commencé avec de faux articles de presse. La marque assurait sur son site web que l’épouse d’Emmanuel Macron avait créé sa propre marque de produits de beauté.

Les clientes arnaquées au même titre que Brigitte Macron

Une publicité figurait d’ailleurs sur le site de la marque afin d’obtenir un échantillon à seulement 3€95 (frais de transport). Et c’est là que le piège s’est refermé sur les clientes. Anne-Marie, victime de l’escroquerie, a témoigné dans le Parisien : « Cela disait que Mme Macron était asso­ciée à l’entre­prise et que Mme Obama et Bruni sont de bonnes clientes. Je me suis dit que c’était sérieux« . Elle a donc commandé mais s’est finalement retrouvée avec un abonnement… à 88 euros par produit acheté.

Scamming Joanne The Scammer GIF by Super Deluxe - Find & Share on GIPHY

Et cela ne s’arrête pas là, puisque Anne-Marie n’a jamais pu se faire rembourser. Le service client lui indiquait qu’il fallait qu’elle s’acquitte de la somme. En recevant la crème, elle n’a pas souhaité l’utiliser : « Ils m’ont donné une adresse pour réexpédier le colis, à Chypre, dans la ville de Larnaca, un nom très bien choisi » ironise t’elle.

La justice est saisie

Brigitte Macron a directement contacté son avocat après avoir pris connaissance de l’affaire. Ce dernier a fait retirer les pages internet relayant les fausses informations. Des poursuites juridiques sont à présent envisagées.

Pour rappel ce n’est pas la première fois que la Première Dame est victime d’une escroquerie. En mars dernier, elle avait porté plainte pour usurpation d’identité  après l’envoi de faux courriers sous son nom pour obtenir de nombreux privilèges dans des hôtels de luxe.

À LIRE AUSSI : Et si on mêlait beauté et gourmandise ?