À la uneSéries Tv

Le Caméleon a 20 ans déjà (1996-2016)

Le 19 septembre prochain, Le Caméléon fêtera les 20 ans de sa première diffusion sur NBC. Retour sur cette série emblématique de la Trilogie du Samedi de M6.

« Il existe des êtres doués d’une intelligence supra normale, des génies qui possèdent entre autres la faculté d’assumer n’importe quelle identité. En 1963, les chercheurs d’une entreprise appelée « le Centre » ont mis en isolement un de ces êtres, un jeune garçon nommé Jarod et exploitèrent son génie pour des recherches secrètes. Mais un jour, le caméléon leur échappa… » [youtube id= »p34bBCQ87Dw »]

Créée par Steven Long Mitchell et Craig Van Sickle, Le Caméléon (The Pretender en version originale) est une des séries qui aura connu le plus de succès à travers le monde durant les années 1990. Diffusée pour la première fois en septembre 1996 sur NBC, elle se propage autour du globe dès l’année suivante et se retrouve à l’écran dans 52 pays différents, dont la France, sur M6.

Durant 4 saisons, le public a pu suivre les aventures de Jarod, un jeune homme de 33 ans ayant passé sa vie enfermé dans un institut privé appelé « Le Centre ». Enfant doté d’une intelligence incroyable, il fut enlevé à ses parents dès son plus jeune âge et placé en isolement afin de subir des tests censés augmenter ses capacités déjà hors du commun. Ainsi, alors qu’il n’avait même pas 10 ans, Jarod devait déjà prendre part à des simulations parfois très violentes afin de comprendre comment de telles situations avaient pu ou auraient pu arriver. Mais en réalité, l’ultime but de toutes ces études n’était que de faire le mal (le Centre n’étant pas une entreprise respirant gaité et altruisme) et des milliers de vies furent gâchées voire supprimées. En comprenant cela, Jarod s’est senti terriblement coupable et a décidé de s’enfuir de la prison dans laquelle il était enfermé depuis l’enfance afin de construire sa propre vie en réparant les injustices grâce à son incroyable intelligence et à ses capacités d’adaptation extraordinaires.

« Vous êtes vraiment docteur ? -Oui, pour la journée. »

« Vous êtes vraiment docteur ?
– Oui, pour la journée. »

Ainsi, chaque épisode donne l’occasion de voir « le petit génie » exerçant un nouveau métier. Il sera entre autre chirurgien esthétique, pilote, professeur, avocat, policier… et découvrira lors de chaque nouvelle aventure une chose qui pourrait nous sembler anodine, mais dont il a été privé durant toute sa vie et dont il ne se séparera plus. Ainsi, il deviendra peu à peu accro aux sucreries (et notamment aux PEZ), s’amusera pour la première fois avec une voiture télécommandée et apprendra à mieux comprendre les interactions sociales de la « vraie vie », seul domaine (ou presque) dont il ne maîtrise rien à sa sortie du Centre. En somme, si Jarod est un héros charismatique prêt à mettre sa vie en danger pour rétablir la justice et conscient des horreurs de ce monde, il n’en perd pas pour autant le regard d’enfant qu’il porte sur ce qui l’entoure.

Parallèlement à ses aventures, le jeune homme mène une autre enquête, celle qui constitue le fil rouge de la série : il veut découvrir qui il est, et pour cela, il met tout en œuvre pour retrouver ses parents. Cela n’est pas facile, surtout quand on ne connaît même pas son nom de famille. Ainsi, pour avancer, il a besoin d’indices et certains d’entre eux lui sont fournis directement par des employés du Centre… Alors que ces derniers sont censés tout faire pour le ramener au bercail. C’est le Docteur Sydney Green qui l’aide le plus dans cette quête d’identité, lui, le psychiatre qui était chargé du dossier « Caméléon » dont Jarod était le sujet involontaire. L’ayant élevé, il est peu à peu devenu un père spirituel pour le génie et tous les deux entrent en contact dans quasiment tous les épisodes. D’ailleurs, Sydney n’est pas le seul à qui Jarod téléphone régulièrement : Mademoiselle Parker, reconnaissable à son amabilité légendaire et à son addiction à la nicotine a souvent droit à quelques appels nocturnes du Caméléon. Fille du Directeur du Centre, elle recherche en permanence l’approbation de son père qui lui a confié la mission de ramener coûte que coûte au Centre ce fugitif qui fut pourtant il y a des années son meilleur ami. Pour cela, elle doit faire équipe avec Sydney et Broots, un informaticien qui aide le Caméléon dès qu’il le peut et qu’elle adore martyriser. À ces trois-là s’ajoute Angelo, véritable éponge humaine capable d’adopter la personnalité de n’importe qui. S’il n’assiste pas tellement le trio, il permet de connaître les sentiments des divers personnages, de découvrir un peu plus à chaque fois leur histoire et de comprendre pourquoi ils sont tels qu’ils sont à présent.

À cette fine équipe s’oppose le Dr Raines, angoissant homme à la bouteille d’oxygène qui a été la cause de mes cauchemars pendant de nombreuses années. Il en connaît beaucoup sur chacun des membres du Centre et n’hésite pas à s’en servir. Pour lui, si le Caméléon ne revient pas, c’est qu’il doit mourir. Il est prêt à tout pour devancer Miss Parker et ses acolytes, espérant retrouver le « petit génie » avant eux.

Au fur et à mesure des épisodes, des personnages sont ajoutés au compte-gouttes, ce qui permet de vraiment « creuser »  chacun d’entre eux. Ainsi, on voit apparaître pour la première fois dans la saison 2 l’angoissant Mr Lyle, qui jouera un rôle clé dans la découverte de la dramatique histoire de Miss Parker.

Malgré ce scénario très recherché et des épisodes toujours bien écrits, la série a brusquement pris fin en 2000, NBC décidant de stopper sa diffusion. Cela n’a même pas laissé le temps aux auteurs de répondre à toutes les questions soulevées durant 4 saisons et encore moins d’offrir aux fans une fin à la hauteur de leurs attentes.

Heureusement, TNT a racheté les droits de la série la même année et a produit deux téléfilms (« Caméléon contre Caméléon » et « L’Antre Du Diable ») mais cela n’a pas permis de répondre à toutes les interrogations posées jusque là. Nombreux ont été les fans à réclamer un troisième téléfilm, voire même un retour de la série, mais leur souhait n’a malheureusement jamais été exaucé…

Jarod Miss Parker

Le retour du Caméléon

Après 4 saisons et malgré les 2 téléfilms faisant suite à l’arrêt de la série, de nombreuses questions restent encore en suspens. Les fans, toujours présents et de plus en plus nombreux grâce aux multiples rediffusions réclament des réponses, et ils pourraient bien en avoir d’ici peu… En effet, les deux créateurs de la série, Steven Long Mitchell et Craig Van Sickle ont décidé de faire revivre leurs personnages sur papier et ont déjà sorti deux livres : Le Caméléon : Renaissance et Saving Luke. Cependant, pour l’instant, seul le premier existe en version française.

The Pretender Reborn

Ces ouvrages, ainsi que ceux qui leur feront suite, promettent de répondre aux interrogations récurrentes de la série et il se pourrait même que l’on découvre enfin le prénom de Miss Parker. Une chose est sûre, les deux créateurs du Caméléon nous réservent encore des surprises.

Crédit: NBC

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusiquePeople

Qui est Madimmi, cette jeune chanteuse en duo avec Marc Lavoine ?

À la uneSéries Tv

La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé : première bande annonce pour la série de Xavier Dolan

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Sylvain Dos Santos (créateur d'Imago) | La loi des séries #642

À la uneFemmesSantéSexe

5 choses à savoir sur les règles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux