Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

EquitationSport

Cap sur Saint-Gall pour la troisième étape de la Coupe des nations

Après Samorin (Slovaquie) et La Baule, l’élite du saut d’obstacles s’est donnée rendez-vous à Saint-Gall (Suisse) pour la prochaine étape de la Coupe des nations du 31 mai au 3 juin.

Depuis 2000, l’équipe suisse n’a pas remporté la Coupe des nations à domicile. Mais cette année Andy Kesler, le sélectionneur est déterminé. Pour l’occasion il a aligné une équipe de choc.

Une sélection rigoureuse 

Andy Kesler a choisi les meilleurs cavaliers suisses du circuit avec leurs meilleurs chevaux. Steve Guerdat sera présent avec sa jument de tête Bianca. Le couple a remporté il y a deux semaines, le Grand Prix très technique au Royal Windsor Horse Show.

Lire aussi : Steve Gerdat et Bianca en symbiose 

Le neuvième meilleur cavalier de saut d’obstacles sera accompagné par Martin Fuchs qui montera Chaplin. Il ne faut pas oublier d’ajouter Paul Estermann et Werner Muff à la dream team. Les deux cavaliers seront en selle sur leurs chevaux de tête : Daimler pour Muff et Lord Pepsi pour Estermann.

Du côté des tricolores

La tâche s’annonce donc compliquée pour l’équipe tricolore… Les Bleus n’ont pas brillé lors de la dernière Coupe des nations à La Baule. Ils étaient arrivés septième sur huit.

Lire aussi : Victoire historique du Brésil dans la Coupe des Nations à La Baule

Mais les cavaliers français comptent bien se rattraper à Saint-Gall. Philippe Guerdat, le sélectionneur de l’équipe de France teste encore différentes combinaisons pour trouver quelle équipe sera la plus performante ensuite. Cependant, le CSIO de Saint-Gall tombe en même temps que le Global Champion Tour à Saint-Tropez où les meilleurs cavaliers français y seront présents à l’instar de Patrice Delaveau ou Simon Delestre. Philippe Guerdat a donc dû sélectionner des couples qui sont encore assez novices au niveau 5*. L’équipe française sera composée de Mathieu Billot qui viendra avec Regain d’Helby, Shiva d’Amaury et Quel Filou 13. Benoit Cernin pourra compter sur Uitlanders du Ter et Vachanda de Lojou. Nicolas Delmotte et Olvier Robert seront également présents. Les deux cavaliers ont déjà porté les couleurs de la France à La Baule. Olivier Robert sera en selle sur Eros, Vangog du Mas Garnier et Vivaldi des Meneaux tandis que Nicolas Delmotte emmènera Ilex VP et Damani van’t Heike. Pour cette étape, deux femmes courront au sein de l’équipe de France.

Effectivement, Alexandra Francart et Pénélope Leprévost seront les représentantes de la gente féminine. La cavalière normande, victorieuse aux Jeux Olympiques de Rio, fera son grand retour dans l’équipe de France après sa mésaventure avec le Haras de Clarbec. Pénélope Leprévost retourne au niveau 5* avec Vvaramog de Brève et Vancouver de Lanlore ; deux chevaux avec lesquels elle a remporté plusieurs épreuves ces derniers temps.

Lire aussi : Pénélope Leprévost de retour dans l’équipe de France 

La sélection des autres nations

La France devra également affronter la Belgique, l’Allemagne, le Brésil, la Grande-Bretagne, l’Espagne et la Nouvelle-Zélande. Cependant la Belgique et l’Allemagne seront représentés par des cavaliers très peu présent au niveau 5*. À l’exception de Marcus Ehning pour l’Allemagne et de Gregory Whatelet pour la Belgique la plupart des cavaliers ne sont pas des habitués.

 

La Coupe des nations sera l’épreuve phare du week-end. Elle se déroulera dimanche à 15h30. Le Grand Prix aura lieu vendredi à 16h30.

 

Le programme à retrouver ici.

Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneFranceMédiasSport

Interview – Christophe Licata ( Danse avec les stars)

À la uneActualitéFranceNon classéSport

Astuces confinement: Faire son sport à la maison

À la uneActualitéBrèvesFootSport

Coronavirus : L'Euro 2020 décalé d'un an

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux