Covid19: Emmanuel Macron se prononcera lundi à 20h. Prolongation du confinement au-delà du 15 avril. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéHigh Tech

Edito Tech’: Pourquoi les capteurs d’empreintes digitales sont une fausse bonne idée ?

On voit ça de plus en plus et on n’a sûrement pas fini d’en voir, je parle évidemment de ces capteurs d’empreintes digitales qui fleurissent sur nos différents dispositifs électroniques, à commencer par les appareils des deux géants de la High Tech : Apple et Samsung.

Bon tout d’abord, parlons de l’utilité d’un tel capteur ; il sert principalement à deux choses : déverrouiller son téléphone et payer sans rentrer de mot de passe, c’est tout ! Y a rien qui vous choque ? On est en train d’utiliser une technologie ultra perfectionnée dont on a rêvé pendant les années les plus sombres de la guerre froide pour ne pas avoir à taper de mot de passe mais sinon, non, on a pas de baobab qui nous pousse au milieu de la main ! Je file également la métaphore de la guerre froide en ajoutant qu’il s’agit d’une course à l’armement puisque le S5 de Samsung inclut son capteur d’empreintes digitales directement dans l’écran (quand on sait que ces super ingénieurs n’ont pas été capable de faire un dos en métal, ça sonne un peu ridicule, non? ).

Donc à part que c’est inutile, il y a un autre problème bien plus grave: c’est dangereux ! Réfléchissons un peu : pourquoi un mot de passe est fiable ? Non pas parce qu’il fait 10 exposant 32 caractères, mais plutôt parce qu’on peut le changer en cas de problème ce qui nous laisse un certain laps de temps avant la prochaine découverte potentielle de ce nouveau mot de passe (et ce cycle est infini). Bon, je suppose que vous voyez maintenant le souci : vous faites comment, vous, pour changer vos empreintes digitales ?!

Je sais ce que vous allez dire : “oui mais Apple (et donc Samsung), ils ont dit que les données biométriques n’étaient pas envoyées au serveur Apple et pas utilisables par les applications (à part PayPal pour Samsung)”. Je répondrais deux choses : les protocoles SSL sur iOS étaient aussi infaillibles et ensuite, il a été prouvé qu’on ne pouvait pas prouver un logiciel (je sais pas comment on a pu prouvé ça mais on l’a fait!) donc en partant du postulat que tout est piratable, je jetterais tout de suite cet Iphone 5S avec lequel vous lisez cet article !

Pour finir je dirai que les conséquences sont beaucoup trop importantes pour vouloir épater son voisin avec un “telephone qui se déverrouille tout seul” ; mais, au vu des chiffres de vente de l’Iphone 5S d’Apple et potentiellement du S5 de Samsung, je dois être le seul à le penser.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Dr Doogie : un reboot en préparation pour Disney+

À la uneActualitéSanté

Envoyé spécial : portrait de 3 pays face au coronavirus !

À la uneBrèvesInternational

Bernie Sanders renonce à la course à la Maison Blanche

À la uneActualitéFranceRégionsSantéSociété

La Corse et le Covid-19

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux