À la uneFootMusique

C’est qui Gala, la chanteuse de « Freed from desire », l’hymne des Bleus ?

Le single de la chanteuse italienne Gala n’a jamais cessé d’emporter les foules, il est aujourd’hui remis au devant de la scène

Une artiste dans l’âme

Gala Rizzato est née à Milan en 1975 et s’adonne très jeune à des activités artistiques. Ses parents lui donnent son som Gala en référence à Gala Dali, cette muse qui fut la femme de Paul Éluard puis celle de Salvador Dali. Gala aime la photographie et c’est à travers ce médium qu’elle va d’abord s’exprimer, elle prend des cours en Italie alors qu’elle est encore adolescente. Elle s’ouvre à plusieurs disciplines artistiques. Elle va apprendre le flamenco en Espagne, elle donnera des cours de danse par la suite. Ensuite, elle décroche un poste d’assistante photographe à Londres. Un peu plus tard, à seulement 17 ans, Gala part aux États Unis et suit des cours d’art à Boston, puis obtient un diplôme à la Tisch School of Arts de New York. Trouvant l’iItalie machiste et patriarcale, elle aime cette ville qui est plus propice pour s’affirmer en tant que femme artiste.

Freed from desire : un hit mondial

Elle va fréquenter le monde de la nuit à New York, elle arpente les clubs et photographie des scènes nocturnes dans lesquelles elle trouve de l’inspiration. Elle se fait repérer par un DJ et enregistre son premier single Everyone Has Inside en 1995. Mais c’est l’année suivante que Gala va être propulsée sur la scène internationale avec le fameux titre Freed from Desire sorti en 1996. Ce titre est très vite numéro 1 dans plusieurs pays, elle obtient un disque de diamant en France, un disque d’or en Angleterre, ainsi que le prix du Meilleur interprète féminin décerné par le magazine italien Musica e dischi. L’album Come into My life sort dans la foulée en 1997 et connaît un succès mondial avec plus de 6 millions d’exemplaires vendus.

Freed from desire, la nouvelle hymne des Bleus

Une chanson universelle

D’après le journal l’Indépendant, Gala a confié : « Freed from desire, c’est un morceau qui parle d’énergie et de résilience, je comprends qu’on l’associe à la volonté de marquer un but. » « Je suis heureuse que les joueurs français la chantent, car la France m’a toujours bien reçue, j’ai été disque de diamant ici et j’y suis en ce moment, mais cette chanson a connu bien d’autres vies, a uni tellement de personnes différentes, c’est ça qui me réjouit ». Si cette chanson a eu tant de succès c’est qu’au-delà d’être une musique qui inspire la victoire, c’est une chanson qui célèbre les « outsiders ». C’est pourquoi la chanson a également été une hymne pour la communauté LGBTQ ainsi que les mouvements en faveur de l’environnement ou contre le consumérisme.

Le football n’est pas le seul sport où les joueurs entonne cette chanson avec autant de ferveur, Freed from desire était également l’hymne du XV de France. Gala avait sorti de manière indépendante un album en 2009 intitulé Tough Love. Cela lui avait permis de se produire sur scène  à travers l’Europe en 2010 et 2011. Elle a sorti un nouveau single en 2012, Lose Yourself in Me et en 2013 la chanson Taste of Me. On aura peut-être le droit de voir la chanteuse interpréter son titre phare si jamais les Bleus gagnent la coupe du monde. Ca peut-être un gros coup de pouce pour l’artiste !

Gala interviewée par BFMTV
A lire aussi : Quand Gims revisite le générique du JT de TF1
About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Ici tout commence : un énorme cliffhanger avant la pause pour les JO

À la uneInternational

Présidentielles 2024 : c’est quoi le “Project 2025” de Trump ?

À la uneSéries Tv

“Maison de retraite” : le film de Kev Adams devient une série pour TF1

À la uneSanté

Est-ce que la crème solaire empêche de bronzer ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux