ActualitéEnvironnementInternational

C’est quoi exactement un “trou noir” ?

Le cosmos nous réserve un tas de surprises encore, dont le Sagittarius A*, un trou noir supermassif caché au coeur de notre galaxie.

Pour la première fois, jeudi 12 mai 2022, les astronomes de la collaboration Event Horizon Telescope (EHT) ont révélé une image du trou noir Sagittarius A*. Il fait partie du milliard de trous noirs présents dans l’univers.

Un trou noir exceptionnel

Dévoilé par les astronomes de la collaboration EHT, le trou noir super massif Sagittarius A* est en plein coeur de notre galaxie : la Voie lactée. Le collaboratif a prouvé en image l’existence de ce trou noir impressionnant, qui se trouve à environ 27 000 années-lumière de la Terre. “Il semble avoir dans le ciel une taille équivalente à un beignet sur la Lune que l’on tenterait d’apercevoir depuis la Terre”, schématise le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Cependant le trou noir Sagittarius A* n’est pas le premier a être photographié. En effet, en avril 2019, le trou noir M87* est dévoilé au grand public par une photographie. Pour réaliser ce type d’images, une dizaine d’observatoires radio sont nécessaires.

L’existence d’un trou noir

Un trou noir de l’envergure du Sagittarius A* est exceptionnel. Créé après la mort d’une étoile, un trou noir est une région de l’espace dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. Lors de l’épuisement d’une l’étoile, l’expulsion des couches externes de l’étoile se transforme en une gigantesque explosion, appelée “supernova“.

Rien ne peut échapper au trou noir, pas même la lumière, à cause de sa gravité extrêmement intense. Selon leurs masses, les trous noirs sont classés en 3 types :

  • Les trous noirs stellaires, qui sont les trous noirs les plus communs.
  • Les trous noirs intermédiaires, qui sont de taille moyenne.
  • Les trous noirs supermassifs, qui sont au centre de la plupart des galaxies.

Ces masses peuvent varier et être supérieurs jusqu’à une dizaine de plusieurs milliards de fois à celle du Soleil. Au contraire du Soleil, la température des trous noirs est extrêmement froide : proche du zéro absolu, c’est-à-dire -273,15°C.

Comme les trous noirs emprisonnent la lumière, il est impossible de les percevoir. Néanmoins, la NASA a découvert des milliers de trous noirs potentiels. Un chiffre infime puisqu’il existerait plus d’un milliard de trous noirs dans l’univers.

À lire aussi : La Nasa planifie deux nouvelles missions sur Vénus

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

Pourquoi le président tchétchène a-t-il utilisé un sosie de Volodymyr Zelensky ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre… qui était Nostradamus

ActualitéCultureMusique

10 tubes iconiques des Sex Pistols

ActualitéCinémaCultureMusique

6 compositions d'Ennio Morricone reconnaissables dès les premières notes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux