À la uneMusique

C’était il y a 25 ans…La mort de Tupac

Tupac Amaru Shakur nait le 16 juin 1871 à New York, il est une véritable icône du milieu urbain et de la scène hip-hop. Retour sur son assassinat, la mort précipité du prodige californien. Affaire encore aujourd’hui non élucidée, puis sur sa discographie, riche en avant-gardisme.

Une affaire non élucidée

Le 7 septembre 1996, Tupac Shakur est au MGM Grand à Las Vegas, pour assister à un combat de boxe entre Mike Tyson et Bruce Sheldon. À la sortie, Tupac, accompagné de Suge, son producteur et créateur du label Death Row, croise la route d’Orlando Anderson. Il s’avère qu’Orlando avait agressé, trois mois plus tôt, avec dix des membres de son gang (les Crips), trois membres des Blood, gang affilié à Tupac. Pendant l’agression, Anderson dérobe le médaillon en diamant Death Row d’un membre du label, acte provocateur.

Tupac se jette sur Orlando ce soir-là, avec l’aide de Suge et de ses associés. Après la bagarre, Tupac doit se rendre au Club 662. Il monte dans la BMW de Suge, au sein d’un grand convoi réunissant de nombreux proches de Tupac. Pendant ce trajet, ils sont arrêtés par la police car le volume de la musique est trop forte et la voiture n’a pas de plaques d’immatriculations. Une dizaine de minutes après le contrôle policier, la voiture est attaquée, à l’angle des rues East Flamingo Road et Koval Lane. Tupac recevra quatre balles d’un Glock Calibre 40. Il succombera de ses blessures six jours plus tard à l’University Medical Center, hôpital du Nevada.

Orlando Anderson est le principal suspect du meurtre de Tupac, en prenant en compte l’altercation qui s’est déroulé quelques heures avant l’attaque. Malgré tout, aucunes preuves ne prouvent son implication dans l’assassinat. Suge est également suspecté. On connaissait l’intention de Tupac qui était de quitter Death Row pour fonder son propre label. Il devait également d’importantes sommes d’argent à son producteur. The Notorious B.I.G. est lui aussi suspecté, connu comme rival et ancien ami de Tupac. Il fournira un alibi solide, clamant son innocence. Biggie poids-lourd du hip-hop, de l’autre côté des Etats-Unis, sera assassinée quelques mois après Tupac.

L’assassinat du « plus grand rappeur de l’histoire » reste non élucidée, même 25 après le drame. 

La musique de Tupac

Tupac commence le rap, ou du moins l’écriture, vers ses 17 ans. Il fréquente à cette période des gangs, vend de la drogue, mais son temps libre, il le consacre à sa passion.

Il est repéré par des producteurs, et sous le nom d’artiste « 2Pac », il sort son premier album solo « 2Pacalypse Now ». En 1993, Tupac connait déjà un succès fulgurant, il sort son deuxième projet le 16 février « Strictly 4 my N.I.G.G.A.Z ». En parallèle de sa carrière musicale, il tourne dans des films comme Juice, ou bien Poetic Justice avec Janet Jackson. 

Tupac crée le groupe Thug Life, et dévoile en le 26 septembre 1994 « Thug Life : Volume 1 ». L’expression Thug Life est clairement la philosophie de vie de Tupac, il l’intègre dans toute ses créations. Le troisième album de Tupac est une masterclass « Me against the World », avec notamment « Dear mama », déclaration d’amour à sa mère. L’album est en tête des ventes pendant plusieurs semaines. Il est certifié disque de platine le 13 juillet 1995.

Révolution dans l’industrie musicale, Tupac sort « All Eyez on me », premier double album de l’histoire. On y retrouve notamment le classique et culte « California Love ». Il est considéré comme le meilleur album rap des années 90. On y retrouve Snoop Dogg, Thug Life et Outlawz, le second groupe de Tupac. Deux mois après sa sortie, il est certifié 5x platine, en 1998 9x platine et en 2014, 10x platine, disque de diamant. Il remporte en 1997 le prix du “Meilleur album R’n’B/Soul ou Rap » au Soul Train Music Award, puis l’artiste gagne le prix du “Meilleur artiste Rap/Hip-Hop » de l’American Music Award.

Suite à son agression subit dans les rues de New York, la West Coast et l’East Coast rentrent en conflit, s’en suit le titre clash « Hit ‘Em up », ou Tupac règle ses comptes avec Biggie notamment.

Dix albums à titre posthume sont également sortis.

La discographie de Tupac renferme de nombreux titres avant-gardistes, des musiques absolument précurseuses du rap actuel. Tupac est une influence intergénérationnelle pour la musique et le monde du Hip-hop. Le seul moyen de comprendre l’engouement qu’a suscité l’artiste, est d’écouter ses albums, regarder les films dans lesquels il a pu jouer, ainsi que les documentaires et films qui développent la vie de ce génie.

À lire aussi : “Fuck You !” : les dernières paroles de Tupac

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (3/4) : La Complexité Française

À la uneCinémaCultureFrance

Festival de Cannes : c’est qui le “gang des escabeaux” ?

À la uneFrancePolitique

Législatives : combien gagne exactement un ou une député(e) ?

À la uneCinémaCultureFestivalPeople

6 films cultes de Tom Cruise

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux