En nous apportant Titanic il y a de cela 20 ans, James Cameron ne se doutait certainement pas qu’il faisait un film qui allait bouleverser le monde entier.

C’est quoi Titanic ? Titanic raconte l’histoire de deux jeunes passagers du paquebot Titanic en . L’un, Rose, est une passagère de première classe qui tente de se suicider pour se libérer des contraintes imposées par son entourage, et le second, Jack, est un vagabond embarqué à la dernière minute en troisième classe pour retourner aux États-Unis. Ils se rencontrent par hasard lors de la tentative de suicide de Rose et vivent une histoire d’amour vite troublée par le naufrage du navire.

Comment passionner le public avec une histoire dont on connaît la fin ?

Le défi du nouveau projet de James Cameron, Titanic, est …titanesque : parvenir à emporter le public avec une histoire dont il connaît la fin. Tout le monde connaît le drame vécu par les passagers du paquebot réputé insubmersible, le Titanic, dans la nuit du 14 avril 1912. Un iceberg, un paquebot lancé à pleine vitesse, un naufrage quasi annoncé, trop de passagers pas assez de canaux de sauvetage. Tous les éléments sont réunis pour que le drame soit terrifiant ce qu’il sera. Et pour passionner le public, James Cameron a une idée qui n’est pas originale car déjà exploitée à maintes reprises au cinéma : immerger des personnages auxquels le public s’attache dans la grande histoire. C’était déjà le cas avec Autant en emporte le vent par exemple. Rose, Jack. deux êtres que tout oppose et qui ne devaient pas se rencontrer, qui ne devaient pas s’aimer. Et pourtant, c’est ce qui arrivera. Rose, promise à un mariage « arrangé » et éprise de liberté, rencontre Jack, un homme sans attaches et pétrit d’idéal. Le coup de foudre est immédiat et leur histoire est d’autant plus belle que le public sait dès le départ qu’elle ne va pas durer. Le drame approche et chacun sait qu’au moins un des deux est appelé à disparaître dans ce naufrage. Et comme pour mieux nous torturer, James Cameron prend bien le temps durant plus d’une heure et demi de nous attacher à ces personnages comme pour mieux nous les arracher. La passion est réelle que ce soit pour Jack et Rose, que pour nous. On aime ce couple et on tremble pour eux.

Un naufrage grandeur nature

La seconde partie de Titanic nous immerge totalement dans le drame qui se joue, quasiment en temps réel. La grande et la petite histoire se mélangent pour nous entraîner dans une puissance dramatique incomparable. On passe par toutes les émotions : tension, drame, émotion. On est sur les nerfs quand Rose et Jack tentent de s’échapper des coursives ; on tremble pour eux à mesure que le bateau se disloque et qu’ils en sont, comme tant d’autres, prisonniers ; on est tout à la fois effrayé et éblouie par la maestria de la mise en scène de ce naufrage que Cameron a su filmer avec brio et génie ; et on pleure comme pas possible à la fois. « Les histoires d’amour finissent mal … en général » disait la chanson. C’est souvent le cas au cinéma (on pense à Love Story ou encore à Ghost).
James Cameron est à brillant réalisateur qui a su donner vie à une histoire d’amour puissante qui a emporté des millions de spectateurs à travers le monde, devant dans de nombreux pays le film qui a le plus rapporté, à commencer par la France où il fut le premier film à battre le record détenu par La Grande Vadrouille (et depuis, battu par Intouchables). Saluons aussi le superbe partition de James Horner couplé au tube de Céline Dion « My heart will go on« .

Every night in my dreams
I see you, I feel you,
That is how I know you go on

Far across the distance
And spaces between us
You have come to show you go on

Near, far, wherever you are
I believe that the heart does go on
Once more you open the door
And you’re here in my heart
And my heart will go on and on

Love can touch us one time
And last for a lifetime
And never let go ’til we’re gone

Love was when I loved you
One true time I hold to
In my life we’ll always go on

Near, far, wherever you are
I believe that the heart does go on
Once more you open the door
And you’re here in my heart
And my heart will go on and on

You’re here, there’s nothing I fear,
And I know that my heart will go on
We’ll stay forever this way
You are safe in my heart
And my heart will go on and on