À la uneFrancePolitique

« Changer de sexe en mairie », quelle est cette mesure du Front populaire critiquée par Macron ? 

Emmanuel Macron a dénoncé comme « ubuesque » la proposition du Nouveau Front populaire qui consiste à « changer de sexe en mairie ». Une proposition qu’il avait pourtant lui-même suggéré il y a deux ans. 

Une mesure polémique 

En déplacement dans le Finistère et en pleine campagne législative, Emmanuel Macron en a profité pour critiquer les différents programmes de ses adversaires. Il dénonce notamment comme « ubuesque » une proposition du Nouveau Front populaire, qui consiste à « aller changer de sexe en mairie ». La phrase du Président a été immédiatement reprise et critiquée par une partie de la classe politique, et par les associations LGBT+. Elles reprochent au président de créer la polémique sur les personnes transgenres pour gagner des voix.

Jean-Luc Mélenchon en a profité pour dénoncer une « moquerie » du chef de l’État. 

Que dit actuellement la loi sur le changement de sexe ? 

Depuis une loi de 2006, il faut passer par la justice pour un changement de sexe à l’état. Ainsi pour changer l’indication du sexe sur les actes d’état civil, il faut « démontrer que le sexe indiqué sur votre état civil ne correspond pas à celui de votre vie sociale (identité de genre) ».  Aucune transition médicale ou traitement n’est requis, mais le demandeur doit « apporter la preuve, par tous les moyens », de sa transition. Cette procédure actuelle, est dénoncée comme lourde et intrusive par les associations de défense des droits des personnes transgenres. 

Quel changement veut apporter le Front populaire ?

La mesure que propose le Nouveau Front populaire propose « d’autoriser le changement d’état civil libre et gratuit devant un officier d’état civil ». La proposition répond aux demandes formulées par les associations LGBTQ+ à ce sujet. Une proposition de loi en ce sens avait déjà été déposée au Sénat par Mélanie Vogel. Le texte prévoyait de permettre de corriger la mention du sexe de son état civil grâce à « une déclaration remise à un officier de l’état civil », sans qu’aucune pièce justificative, comme un avis médical, ne soit nécessaire. Cette déclaration vaudrait alors automatiquement la modification de l’acte de naissance.

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

À la uneMédiasPeople

Bardella chez Hanouna : qui est la journaliste people Mimi Marchand ?

À la uneMédias

5 dates clés dans la carrière de Nonce Paolini (1949-2024)

À la uneSéries Tv

Mercato et La recrue : pas de saison 2 pour les nouveautés de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux