À la uneFrancePolitique

Pour qui votent les principaux influenceurs français ?

Depuis l’annonce des nouvelles élections législatives, à la suite de la dissolution de l’Assemblée, de nombreuses personnalités médiatiques ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour encourager leurs abonnés à aller voter. Quitte à prendre position pour ou contre des partis politiques. 

Squeezie contre le RN 

En postant sa « lettre ouverte » sur son compte Instagram, Squeezie a appelé ses 8,8 millions d’abonnés à aller voter les 30 juin et 7 juillet prochains. Dans cette lettre, il prend clairement position contre le parti de Jordan Bardella, en dénonçant le Rassemblement national comme « un parti qui prône la haine, la discrimination, et la peur de l’autre »

A lire aussi : Pourquoi Squeezie a perdu plus de 100 000 abonnés ? | VL Média (vl-media.fr)

La publication de Squeezie a libéré la parole sur les réseaux, puisque de nombreux influenceurs ont partagé le même message. Léna Situations, (4,6 millions d’abonnés), a publié une story sur Instagram en incitant ses abonnés à aller voter contre le parti de Jordan Bardella.

Mister V a lui aussi partagé son opposition au Rassemblement national, en invitant ses abonnés à faire de même.

@scorefootballhasard

♬ son original – SCORE FOOTBALL HASARD

Maeva Ghennam pour le Front Populaire

Mbappé contre les extrêmes

En plein Euro, Killian Mbappé s’est exprimé en conférence de presse sur la situation politique actuelle du pays. Le capitaine des bleus a appelé la jeune génération à se réunir contre les extrêmes

Le Premier ministre, Gabriel Attal, actuellement en pleine campagne du camp présidentiel, a estimé au micro de RTL que « beaucoup de jeunes se retrouvent derrière Kylian Mbappé ». Et qu’il est « dans son rôle » en appelant à voter.

Payé pour des appels aux votes ? 

L’influenceur Jeremstar a créé la polémique en affirmant avoir été approché par un parti politique pour influencer le vote de ses abonnés en contrepartie d’une rémunération. Avec ses 2,4 millions d’abonnés sur Instagram, on lui aurait proposé 15 000€ pour trois storys et un post « où je prendrais en photo et filmerais dans l’isoloir ce que je mets dans l’enveloppe pour inciter ma communauté à voter pareil ».

@bestofjeremstar C’est lunaire !! Il a bien fait de refuser contrairement à d’autres 👀😱 #jeremstar #politique #partipolitique #vote #jeremstarpolitique ♬ son original – BestOfJeremstar

Une pratique actuellement interdite par la loi« Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite », indique le Code électoral. 

Soupçonné d’être le parti à l’origine de cette commande, La France insoumise a démenti être à l’origine de ces deux propositions. Quelques jours avant cette polémique, Maeva Ghennam postait une vidéo ou elle annonce avoir été contactée « par le cabinet de Jean-Luc Mélenchon » pour entrer en politique. 

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

À la uneMédiasPeople

Bardella chez Hanouna : qui est la journaliste people Mimi Marchand ?

À la uneMédias

5 dates clés dans la carrière de Nonce Paolini (1949-2024)

À la uneSéries Tv

Mercato et La recrue : pas de saison 2 pour les nouveautés de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux