Les 30 ans des Eurockéennes se déroulaient du 5 au 8 juillet sur la Presqu’île du Malsaucy, à côté de Belfort. Ce festival a commencé sous la pluie avec le concert de Texas. Big Flo et Oli ont enchaîné sous le chapiteau de la Greenroom, les places étaient chères pour se mettre à l’abri des intempéries, mais le jeu en valait la chandelle. Le boue était au rendez-vous pour ce premier jour, mais cela n’a pas découragé les fans d’Orelsan, concert très attendu pour ce festival. En même moment, le groupe « Cigarettes After Sex » jouait sur la jolie scène de la plage, pas simple de rivaliser face à Orelsan et la pluie. Mais tout de même, joli moment romantique avec ce groupe. Macklemore finissait la 1ère journée des Eurockéennes avec brio.

 

VL a rencontré le texan Greg Gonzales, le chanteur du groupe Cigarettes After Sex.

Pourquoi ce nom de « Cigarettes After Sex »?

J’ai rencontré une fille il y a 10 ans pendant un été. Elle fumait toujours après l’amour, et je trouvais cet acte très romantique, donc le nom m’est venu comme cela autour d’une cigarette.

Grand fan de Françoise Hardy, comment l’as-tu découverte?

Je regardais une liste des meilleures chansons des années ’60, et j’ai vu ses vidéos. Je l’ai trouvé magnifique alors j’ai cherché ses albums. Je suis tombé amoureux d’elle, je trouve qu’elle a une voix très spéciale, très belle. Je l’ai rencontré à plusieurs reprises à Paris, je pourrais dire que nous sommes amis, et j’étais étonné lorsqu’elle m’a dit qu’elle aimait ma musique.

Ton album « Cigarettes After Sex » parle d’amour, le prochain album sera-t-il sur le même thème et quand sortira-t-il? 

J’ai écrit cet album après une rupture. J’aime écrire sur mes propres expériences, et l’amour est le sentiment que j’exprime le mieux, j’ai plus de difficultés à écrire sur d’autres thèmes.

Un nouveau titre sort la semaine prochaine et le prochain album sortira dans 1 an environ. En ce moment, nous sommes en tournée. On voyage, on fait des concerts. Je n’écris pas beaucoup en tournée, j’ai besoin de tranquillité pour cela.

Tu as mis 10 ans a trouvé ton propre style de musique, pourquoi si longtemps?

J’ai écouté et joué différents styles. J’aimais le métal, le punk. Je devais trouvé ma direction et je l’ai trouvé.

Qu’attends-tu d’un festival, car ta musique est calme?

On verra ce qui va arriver ce soir, mais c’est vrai, notre musique est plutôt calme mais des fois le publique est dingue et c’est génial.

Une anecdote?

On jouait à Bruxelles, la scène était très belle et c’était tout calme. Et tout à coup, il y a eu un énorme bruit, je sais pas ce que c’était, si cela venait de la scène ou si c’était un orage, mais j’ai eu un fou rire. Et cela m’a sorti du concert. Le public a aussi rigolé, c’était chouette.

Un dernier mot?

J’ai toujours adoré voyager, et c’est fou de voir le monde en faisant de la musique, je suis reconnaissant, j’aimerais jouer dans toutes les villes du monde.

http://www.cigarettesaftersex.com/